Céleste, une Albigeoise de 17 ans, a gravi les marches du Festival de Cannes

Céleste, une Albigeoise de 17 ans, a gravi les marches du Festival de Cannes
Céleste, une Albigeoise de 17 ans, a gravi les marches du Festival de Cannes

l’essentiel
A seulement 17 ans, Céleste a eu l’honneur de fouler le célèbre tapis rouge de la Croisette. Grâce à sa victoire au « concours automobile », la jeune fille n’est pas prête d’oublier son séjour au festival de Cannes.

Elle repart avec des étoiles plein les yeux. Céleste Bousquet-Cabanes a eu le privilège de gravir les marches du Festival de Cannes. Et c’est aux côtés du comédien Samuel Le Bihan et des 24 lauréats du concours Automobile que la jeune fille a pu vivre l’une des expériences les plus marquantes de sa vie.

«C’était un moment incroyable, au-delà de mes espérances», s’enthousiasme Céleste, de retour de Cannes. Champagne, strass et photographes… Le jeune Albigeois n’en revient pas : « Le voyage semblait irréel. J’ai rencontré Samuel Le Bihan, je me suis promené près de Bella Hadid ! Un rêve éveillé, d’autant que le calendrier était chargé pour les 25 lauréats du concours.

L’inauguration des portraits à la gare de Cannes
Céleste Bousquet-Cabanes – Céleste Bousquet-Cabanes

Le 22 mai, les jeunes sont partis inaugurer leurs portraits à la gare de Cannes. L’après-midi, ils ont pu visionner l’intégralité de leurs vidéos, “un moment fort et emblématique” pour Céleste. Le lendemain avait lieu la cérémonie des « Claps d’Or Moteur », suivie de la fameuse montée des marches. « J’ai vécu cette montée comme un tourbillon ! Mon cerveau était déconnecté de la réalité », explique la jeune fille.

Le Clap d’Or Moteur remporté par Céleste
Céleste Bousquet-Cabanes – Céleste Bousquet-Cabanes

Mais au-delà des paillettes du festival, ce sont surtout les amitiés nouées par le concours qui ont marqué les jeunes lauréats. « Nous avons créé de merveilleuses amitiés. Nous sommes tous liés par cette expérience et par notre amour du cinéma. La jeune fille se félicite, « c’est grâce à ce petit extrait d’1min30 que je me retrouve aujourd’hui sur la terrasse du Palais des Festivals. J’ai parcouru un long chemin et j’en suis fier ».

Une opération qui a bouleversé sa vie

N’oubliez pas que cette aventure a commencé par un cauchemar. Après une importante opération aux côtes, Céleste se retrouve désemparée : elle ne peut plus écrire, ni rire, ni même pleurer. Elle s’enferme donc dans la musique « Intro » de Josman. “Il a été un vrai soutien à une époque où je ne me sentais plus en vie.” Et pour cette étudiante de dernière année, à l’aube du choix de son avenir professionnel, c’est le moment de participer à l’expérience « moteur ». Un concours qui invite les jeunes à réaliser un court métrage sur une personne ou un lieu qui les inspire.

Lire aussi :
“Une revanche sur tout ce que j’ai vécu” : pourquoi ce lycéen de 17 ans va gravir les marches du Festival de Cannes

A 17 ans, la jeune Céleste rêve de devenir un jour écrivain ou scénariste pour le cinéma. Cette vidéo n’est pas seulement un premier pas dans le monde de l’audiovisuel, « c’est une revanche sur tout ce que j’ai vécu. Pour me rappeler que la vie continue. Dès lundi, Céleste reprendra sa vie de lycéenne, mais cette aventure symbolisera la première étape de sa longue convalescence.

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV Paul McCartney annonce son retour en France avec deux concerts à Paris La Défense Arena
NEXT « L’autre… », ce surnom pas tendre qu’il donne parfois à Camilla