les clés d’un séjour oenologique réussi en Vitiloire

les clés d’un séjour oenologique réussi en Vitiloire
les clés d’un séjour oenologique réussi en Vitiloire

Il est 10 heures, samedi 25 mai 2024. La Vitiloire, l’une des plus belles vitrines des vins du Val de Loire, vous ouvre les portes de son 21e édition. Verre à la main, les passionnés sont déjà là, déambulant d’un quartier à l’autre. Parmi ces premiers visiteurs, Clément et Bertrand, œnologue et étudiant œnologue, avec toute une journée de dégustations devant eux. Familiers de l’événement, ils remettent quelques clés pour profiter de cette balade viticole au bord de la Loire. « Tout est réuni au même endroit, c’est une occasion assez unique de découvrir des vignerons en très peu de temps » ils se félicitent.

« Il faut éviter de surcharger le palais »

Selon eux, c’est le matin que la Vitiloire s’apprécie le mieux. « Il y a moins de monde, ça permet d’accéder facilement aux vignerons et de discuter avec eux », notent-ils. C’est aussi le moment de la journée où “le palais est plus frais”n’est plus disponible dans les différentes nuances des vins du Val de Loire.

Vitiloire vous propose une balade viticole le long de la Loire et ses alentours, dans un lieu unique.
© Photo NR, Julien Pruvost

Pour déguster le plus de vins possible, la première règle qu’ils appliquent est «cracher systématiquement». Et buvez de l’eau entre chaque stand, pour dégager les papilles. « Il faut éviter de surcharger le palais… Sinon, vite, on ne distingue plus grand chose »estime Bertrand.

Si leur parcours n’est pas strictement géographique, ces dégustateurs professionnels suivent un itinéraire adapté au palais. « On part généralement des régions où il y a beaucoup de blancs secs, comme le Muscadet ou l’Anjou, qui sont plus faciles à déguster », décrit Clément. Viennent ensuite les rosés, les vins rouges, « et des vins doux, si nous avons le temps »ajoute Bertrand.

Pour les vignerons, c’est l’occasion de faire découvrir leur vin à des amateurs parfois très éloignés de leur domaine.
© Photo NR, Julien Pruvost

En une demi-journée, ils peuvent déguster jusqu’à 25 vins différents, avec modération. “On découvre toujours quelque chose, il y a beaucoup de propositions, généralement assez qualitatives”ils se félicitent.

L’abus d’alcool est dangereux pour la santé. A consommer avec modération.

La Vitiloire continue ce dimanche 26 mai 2024, de 10h à 18h, boulevard Heurteloup, Jardin de la Préfecture et Place de la Gare. ENTRÉE LIBRE. Verre de dégustation : 6 €.

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV retour dans le quartier où tout a commencé avec Gari Grèu
NEXT Pourquoi les miniatures vidéo sont devenues le nœud du problème sur YouTube… et même sur Netflix