Un médecin met en garde les parents qui remplissent les chaussettes de leurs bébés de pommes de terre

Un médecin met en garde les parents qui remplissent les chaussettes de leurs bébés de pommes de terre
Un médecin met en garde les parents qui remplissent les chaussettes de leurs bébés de pommes de terre

Depuis quelques temps, les internautes fans de remèdes naturels ne jurent que par une nouvelle astuce santé : placer des tranches de pommes de terre dans les chaussettes des bébés. Censé soulager la fièvre, les rhumes et autres maladies infantiles, ce procédé fait le tour des réseaux sociaux, laissant les pédiatres perplexes, comme l’explique Le miroir. Selon les partisans de cette méthode, il suffirait de glisser une ou deux tranches de pomme de terre crue dans les chaussettes d’un enfant fiévreux ou enrhumé et de le laisser agir toute la nuit. Le lendemain matin, la pomme de terre est devenue noire, signe, selon eux, qu’elle avait absorbé les toxines responsables de la maladie.

Certaines vidéos circulant sur les réseaux sociaux montrent des influenceurs appliquant cette technique à leurs bébés. L’une d’elles assure même que la fièvre de son enfant a disparu grâce à ce procédé.. Dans les commentaires, de nombreux internautes remettent en question son efficacité et se demandent si cette astuce miracle agit également contre d’autres affections comme la congestion nasale.

Un médecin intervient et dénonce un remède sans preuve scientifique

Face à cet engouement pour les pommes de terre thérapeutiques, le Dr Lawrence Cunningham, médecin généraliste à la retraite et expert auprès du UK Care Guide, tire la sonnette d’alarme. Il rappelle que si la pomme de terre pouvait être utilisée dans des remèdes populaires, son efficacité contre les maladies infantiles n’a jamais été prouvée scientifiquement.

Pour le Dr Cunningham, l’attrait pour cette méthode s’explique par la recherche de solutions naturelles pour soigner les maux des enfants. Pourtant, d’un point de vue scientifique, aucune étude ne conforte l’idée que les tranches de pomme de terre puissent réduire la fièvre ou éliminer les toxines.. Il souligne que la peau joue un rôle de barrière et empêche les virus et bactéries responsables du rhume et d’autres maladies de pénétrer dans l’organisme par simple contact.

Un placebo pas aussi inoffensif qu’on pourrait le penser

Bien que glisser des pommes de terre dans des chaussettes ne soit pas dangereux en soi, le Dr Cunningham met en garde contre les risques associés à cette pratique. Selon lui, s’appuyer uniquement sur cette méthode pour traiter des pathologies graves, comme une forte fièvre, pourrait retarder la mise en place d’un traitement médical plus efficace.. Ce risque est d’autant plus préoccupant chez les nourrissons et les jeunes enfants dont l’état de santé peut se dégrader rapidement en cas de fièvre mal gérée.

Le Dr Cunningham recommande aux parents de surveiller la température de leur enfant à l’aide d’un thermomètre fiable et de consulter un médecin si la fièvre est élevée ou persistante. Il recommande également le recours à des médicaments classiques, comme le paracétamol ou l’ibuprofène, administrés selon les posologies indiquées.. Enfin, il rappelle l’importance de s’assurer que l’enfant soit bien hydraté et de le laisser se reposer dans un environnement frais et confortable pour une guérison plus rapide. Face à l’abondance d’informations qui circulent sur internet, Le Dr Cunningham exhorte les parents à faire preuve de prudence et à privilégier les sources fiables et les conseils de professionnels de la santé qualifiés..

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV le journaliste au départ des 20 Heures de… – .
NEXT Clôture en apothéose sur la scène Nouveau Souffle, mêlant rythmes gnawi et fusion