un adolescent violemment attaqué pour un téléphone portable

un adolescent violemment attaqué pour un téléphone portable
un adolescent violemment attaqué pour un téléphone portable

La mère d’un jeune garçon brutalement agressée au téléphone la semaine dernière déplore l’absence de réaction des autorités alors que les violences augmentent, notamment chez les jeunes.

« Mon fils a peur, il a été battu comme un chien et il ne veut plus aller à l’école. Il aurait pu mourir et nous n’avons rien fait», dénonce Lidy Pintro, la mère d’un garçon de 14 ans.

Le vendredi 17 mai, Mmoi Pintro a été appelé par l’école de son fils dans l’après-midi. Il venait d’être tabassé à l’heure du déjeuner, devant le restaurant Rebecca Pizza, à Saint-Michel, à Montréal.

« Des jeunes de son école ont pris son téléphone et ont voulu lui extorquer son pull. Rien que pour cela, ils l’ont frappé à la tête, puis violemment battu. Personne n’est venu l’aider », déplore la mère, toujours sous le choc.

Elle a demandé à préserver l’identité de son fils pour éviter des représailles.

Deuxième attaque

D’après l’histoire que la mère a racontée à JournalQuelques heures plus tard, des amis de ses agresseurs auraient agressé le jeune garçon une seconde fois. Ils l’ont même frappée au bras avec un objet pointu, raconte la femme qui a également une fille de 6 ans.

« Ils lui ont dit qu’il n’aurait pas dû riposter et qu’il devait s’excuser. Ils l’ont fait s’agenouiller pour demander pardon et l’ont frappé avec quelque chose qui ressemblait à un couteau », a poursuivi M.moi Pintro.

Le SPVM a confirmé avoir été appelé pour une bagarre et a rencontré la victime de 14 ans ainsi que l’école. L’enquête sur cet événement se poursuit. La police n’a pas pu confirmer le deuxième événement hier soir.

Jeudi, la mère d’origine haïtienne a découvert que l’attaque devant l’école avait été filmée par des jeunes. Elle voit alors toutes les violences dont son fils est victime.

« Je ne peux pas m’arrêter de pleurer à chaque fois que je vois ces photos, je n’arrive pas à croire que c’est mon fils dans la vidéo. Mon fils n’est pas un bandit, ce n’est pas un voleur, il ne fait pas partie d’un gang », dit-elle, la voix brisée par l’émotion.

Seul

Après avoir vu ce qui s’est passé mardi soir sur le Plateau, lorsque trois jeunes hommes – dont un âgé de seulement 15 ans – ont été poignardés à mort lors d’une bagarre, M.moi Pintro ne cache pas sa crainte pour la sécurité de son fils.

« Cela fait une semaine et je n’ai pas eu de nouvelles de la police », se demande-t-elle.

Cette dernière déplore également de ne bénéficier d’aucune aide alors même qu’elle éprouve beaucoup de détresse depuis l’agression subie par son fils.

« Je suis loin d’être la seule maman, le seul parent à vivre ça. Il y a trop de crimes similaires avec des gens qui ont peur de parler, mais nous, les parents, souffrons”, poursuit M.moi Pintro.

«Je veux que justice soit faite», conclut la mère.

Avec Andy St-André, TVA Nouvelles, et Olivier FaucherLe Journal de Montréal

Avez-vous des informations à nous partager sur cette histoire ?

Écrivez-nous au ou appelez-nous directement au 1 800-63SCOOP.

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV Au milieu des rumeurs de séparation, Jennifer Lopez prend des vacances loin de Ben Affleck
NEXT Mieux vivre avec le cancer – Activités sportives