Témoignage. « Le moustique tigre ne peut pas être éradiqué. Nous ne pouvons que ralentir sa progression » – .

Témoignage. « Le moustique tigre ne peut pas être éradiqué. Nous ne pouvons que ralentir sa progression » – .
Témoignage. « Le moustique tigre ne peut pas être éradiqué. Nous ne pouvons que ralentir sa progression » – .

L’humidité et la douceur sont les amies du moustique tigre. Les œufs pondus en fin d’année éclosent, faisant craindre une prolifération. Mais il n’est pas trop tard pour prendre des précautions pour éviter la piqûre.

En Pays de la Loire, le premier moustique tigre a été détecté en 2015 à Fontenay-le-Comte en Vendée. Depuis, le petit moustique noir et blanc a colonisé notre région. Aucun département n’est épargné. Fin 2022, le moustique tigre était présent dans 9 communes. A ce jour, 32 communes sont colonisées. Le dernier enregistré est Le Mans en septembre. Mais à l’échelle nationale, les Pays de la Loire sont considérés «faiblement colonisée, car moins de 40% des communes sont concernées »nuance Gwénaëlle Hivert, responsable de la prévention santé environnement à l’ARS.

« Le moustique tigre ne peut être éradiqué des Pays de la Loire. Il y a trop de mouvements internationaux », estime Gwénaëlle Hivert. “Mais nous pouvons essayer de ralentir sa progression. Et c’est à chacun de nous d’agir. Une femelle pond ses œufs dans de petits volumes d’eau stagnante. Cela va très vite. Elle pond environ 50 œufs tous les quatre jours. Le moustique tigre vit au maximum à 150 mètres de son lieu de naissance, à proximité des humains. “C’est un moustique urbain. Il a besoin de plusieurs repas de sang humain pour se nourrir et il vit un mois.poursuit Gweanelle Hivert.

Chacun doit donc veiller à vider son gobelet d’eau dans le jardin ou sur le balcon pour éliminer les sites de ponte et limiter le développement des moustiques. Les tas de pneus sont des terrains fertiles pour les moustiques.

Contrairement au moustique commun, le moustique tigre est silencieux. Et il attaque pendant la journée et en début de soirée. Sa piqûre douloureuse est dans la plupart des cas bénigne.

Mais le moustique tigre peut être porteur de maladies telles que la dengue, le chikungunya et le Zika. La personne mordue peut alors être infectée. Un cas de Dengue importé a été signalé en septembre dernier à Saint-Sébastien sur Loire.

Le moustique tigre vit au maximum à 150 mètres de son lieu de naissance, à proximité des humains.

Gwénaëlle Hivert

Responsable de la prévention santé environnement à l’ARS

Et d’ajouter : « C’est un moustique urbain. Il a besoin de plusieurs repas de sang humain pour se nourrir et il vit un mois.

En Pays de la Loire, le moustique tigre est étroitement surveillé. Dès qu’un médecin voit en consultation un patient présentant des symptômes de Dengue, de chikungunya ou de Zika, il doit le déclarer à l’ARS.

226 pièges nidificateurs sont répartis dans toute la région pour observer la progression du moustique tigre.

>>

Le moustique tigre activement recherché dans la Loire

© ARS pays de la Loire

Il existe également une plateforme de signalement citoyen permettant d’envoyer des photos lorsqu’un moustique tigre est aperçu dans une commune. Ici Signalement-moustique.anses.fr

►Retrouvez-nous sur nos réseaux sociaux et sur france.tv

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV le rôle clé d’une protéine découverte dans la maladie de Charcot
NEXT George Clooney et Brad Pitt vendent aux enchères des bouteilles de vin à Marseille