Les effets bénéfiques de la méditation confirmés par la science

Les effets bénéfiques de la méditation confirmés par la science
Les effets bénéfiques de la méditation confirmés par la science

La neuroscientifique Sara Lazar de l’Université Harvard a publié il y a quelque temps une étude sur la méditation. Elle a réuni 42 bénévoles pendant huit semaines. Aucun n’avait pratiqué la méditation jusqu’alors. Dans le cadre de son expérience, la moitié d’entre eux ont appris et pratiqué la méditation et l’autre moitié a simplement pratiqué des exercices de gymnastique. Ensuite, elle a exposé ces 42 cobayes à des lumières bleues, rouges et jaunes et lorsque deux couleurs se sont combinées par hasard, les sujets ont reçu un petit choc électrique qui n’était pas douloureux, mais néanmoins très désagréable.

Le lendemain, Sara Lazar a de nouveau placé les sujets devant des lumières aléatoires, mais cette fois sans les associer à des décharges électriques. Et elle a pu constater que ceux du groupe qui ne pratiquaient pas la méditation étaient stressés en anticipant la décharge même si elle ne venait pas. Mais ceux qui pratiquaient la méditation ont réagi beaucoup moins fortement.

Vie, mode d’emploi Écoute plus tard

En lisant écouter 28 minutes

Mesurez les niveaux de cortisol pour vérifier les effets de la méditation

Tout l’intérêt du travail de Sara Lazar réside dans le fait qu’après l’expérience, elle a mesuré le taux de cortisol dans le sang. Le cortisol est l’hormone du stress qui fait battre notre cœur plus vite pour nous préparer au combat ou à la fuite. Mais cette hormone a aussi des effets très négatifs puisqu’elle peut, lorsqu’elle est produite en excès, provoquer des troubles du sommeil ou des ulcères d’estomac.

Sara Lazar a également examiné le cerveau des volontaires avec un scanner après huit semaines d’expériences. Elle a pu observer un épaississement dans quatre régions :

  1. Le cingulum postérieur qui participe à notre perception de soi et à notre capacité de concentration.
  2. L’hippocampe gauche qui est lié à l’apprentissage, à la mémoire et à la régulation des émotions.
  3. La jonction temporo-pariétale qui est associée à l’empathie et à la compassion.
  4. L’amygdale qui régule la peur et la colère.

La méthode scientifique Écoute plus tard

En lisant écouter 58 minutes

Les bienfaits de la méditation sont connus depuis longtemps

C’est même une pratique courante liée au bouddhisme indien lancée par son initiateur Siddhartha Gautama en 515 avant JC.

Cependant, la méditation n’a émergé que très récemment de son image religieuse ou spirituelle en Occident. Tout d’abord, ce sont les Beatles qui dans les années 1970 le font connaître et notamment à travers George Harrison qui en fut un fervent adepte.

Puis aux USA c’est le psychologue Jon Kabat Zin qui, en 1979, lance le concept de méditation de pleine conscience et la sort de son côté mystique ou religieux pour en faire une pratique accessible à tous.

En France, ce sont des personnalités comme le moine bouddhiste Matthieu Ricard et le psychiatre Christophe André qui, plus récemment, ont contribué à la renommée de cette pratique.

Et étonnamment, c’est la crise du covid 19 qui a dans le même temps accru le stress de l’ensemble de la population mondiale et l’a poussée à se tourner vers ce type de thérapie. En conséquence, l’utilisation de la méditation guidée par des applications pour smartphone s’est développée, permettant aux gens de pratiquer à la maison sans même aller en club.

En France, 40% des personnes interrogées déclarent connaître la méditation. 4% déclarent avoir une pratique quotidienne régulière.

Études sur les effets non pas sur huit semaines, mais sur une durée plus longue

Sara Lazar a également étudié des méditants qui pratiquaient régulièrement et a découvert qu’ils avaient plus de matière grise dans le cortex frontal, associée à la mémoire et à la prise de décision.

Et pour conclure, je citerai spécifiquement Christophe André :

« Dix minutes de méditation par jour sont nécessaires à tout le monde. Sauf pour ceux qui n’ont pas le temps. Ils devraient méditer pendant au moins une demi-heure.

Pieds sur terre Écoute plus tard

En lisant écouter 28 minutes

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV deux apprentis toreros sauvent une jeune fille de la noyade dans le Petit Rhône
NEXT un vaccin pour les femmes enceintes protégera les nouveau-nés