Deux gestionnaires d’actifs américains lancent des ETF de perte de poids

Deux gestionnaires d’actifs américains lancent des ETF de perte de poids
Deux gestionnaires d’actifs américains lancent des ETF de perte de poids

Deux sociétés de gestion d’actifs distinctes ont annoncé mardi le lancement de fonds négociés en bourse (ETF), tous deux conçus pour offrir aux investisseurs une exposition à des actions telles que Eli Lilly & Co et Novo Nordisk, pionnières dans le développement de nouveaux médicaments contre l’obésité.

Amplify ETFs a déclaré que son ETF Amplify Weight Loss Drug & Treatment suivra l’indice VettaFi Weight Loss Drug & Treatment Index, tandis que l’ETF Roundhill GLP-1 & Weight Loss sera activement géré par l’équipe Roundhill Investments.

Les deux produits adoptent des approches légèrement différentes pour constituer un portefeuille autour de la nouvelle classe de médicaments destinés au traitement de l’obésité, connue sous le nom de peptide-1 de type glucagon, ou GLP-1. Roundhill prévoit de se concentrer sur les sociétés pharmaceutiques développant de nouvelles thérapies médicamenteuses, tandis qu’Amplify inclura une pondération de 30 % pour les sociétés impliquées dans des activités connexes, telles que la fabrication, l’analyse ou la distribution de ces médicaments.

Le nombre d’ETF ciblant ce segment en plein essor du marché pharmaceutique semble exploser. Début 2020, Janus Henderson a fermé son propre ETF axé sur l’obésité, ne laissant aux investisseurs que des options plus larges en matière de fonds pharmaceutiques ou de soins de santé. Mais le mois dernier, Tema, un autre gestionnaire d’actifs de niche, a renommé et relancé un ETF vieux de cinq mois investissant dans des actions ciblant la santé cardiovasculaire et métabolique. L’ETF Tema Obesity and Cardiometabolic, plus étroitement ciblé, a gagné plus de 63 millions de dollars depuis lors.

Il reste toutefois à voir si les investisseurs resteront longtemps enthousiasmés par les ETF liés à cette tendance particulière. Au cours des quatre premiers mois de l’année, les ETF conçus pour attirer les investisseurs suivant des tendances telles que la cybersécurité, le travail à domicile, les soins aux animaux ou le cannabis ont enregistré des sorties de 2,4 milliards de dollars, contre 4,9 milliards de dollars en 2023. (Reportage de Suzanne McGee dans Providence, Rhode Island (édité par Matthew Lewis)

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV une version 2024 mise à jour et enrichie
NEXT Pascal Obispo fête ses 30 ans de carrière avec un concert dans le Morbihan