« Femmes au balcon », vive l’humour féministe sanglant ! – .

Présenté en séance de minuit, le deuxième long métrage de Noémie Merlant est une ode à la sororité et à la liberté.

(Un texte de Marine Guillain du Festival de Cannes 2024)

Marseille, l’été. Grande chaleur. Sur un balcon, une femme maltraitée par son mari l’attaque et le tue. Sur un balcon voisin, Nicole (Sanda Codreanu), écrivain, fantasme sur le voisin d’en face. Elle est rejointe par ses amies Ruby (Souheila Yacoub), cam-girl au look excentrique assumé et Elise (Noémie Merlant), actrice qui vient de s’évader d’un tournage. Après avoir été invités à une petite fête chez le célèbre voisin, les trois amis se retrouvent avec un cadavre sur les mains… Ils vont alors tenter de se sortir de cette sale affaire en ne comptant que sur leur amitié, leur force et leur quête de liberté. .

Révélé dans « Portrait de la jeune fille en feu » (2019, Céline Sciamma), Noémie Merlant confirme son talent d’actrice dans “Un homme bon”, “Les Olympiades” puis “L’innocent”, de Louis Garrel, pour lequel elle remporte un César. Elle passe derrière la caméra avec « Mi iubita, mon amour » (dans lequel elle tient également le rôle principal) et on la retrouvera dans le rôle principal du très attendu « Emmanuelle », deAudrey Diwan. Dans « Femmes au balcon », dont elle a co-écrit le scénario avec Céline Sciammale cinéaste semble prendre plaisir à mélanger les genres : suspense, horreur, gore, burlesque, comédie, fantastique… Un combo explosif, pour dénoncer les violences sexistes et sexuelles.

>
>

« Femmes au balcon »
© 2024 NORD-OUEST FILMS – France 2 CINE’MA

Parvenir à aborder un thème aussi sensible par le prisme de la dérision : c’est la première bonne idée de ce long-métrage qui tient parfaitement la route. Les lumières, les couleurs et les costumes donnent une identité joyeuse à cette fable satirique. Restant totalement engagé dans sa dénonciation de l’oppression, « Femmes au balcon » pousse les dérives de tous côtés, avec un côté film de vengeance plutôt jouissif. La complicité entre le trio d’actrices fonctionne, puisqu’elle donne immédiatement l’impression qu’elles ont toujours été amies. Enfin, Noémie Merlant filme avec grâce ces femmes authentiques, modernes, libres, à la fois fortes et fragiles.

4/5 ★

Bientôt au cinéma

Plus d’informations sur « Les femmes au balcon ».

A lire aussi sur Cineman :

Aperçu du cinéma

Aperçu du cinéma

Aperçu du cinéma

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV derrière les enchères, les dettes et le conflit avec la Ville de Marseille
NEXT le jeune dandy l’a trompé avec son pire ennemi (également célèbre)