Les Européens ne mangent pas assez de fruits et légumes

Les Européens ne mangent pas assez de fruits et légumes
Les Européens ne mangent pas assez de fruits et légumes

(ETX Daily Up) – Riches en fibres, minéraux et vitamines, les fruits et légumes sont des éléments essentiels de notre alimentation, et parmi les premiers cités au sein du Programme National Nutrition et Santé. Malheureusement, leur présence dans les assiettes n’est pas évidente pour tous les Européens.

Seuls six pays de l’Union européenne parviennent à consommer la dose recommandée de fruits et légumes par jour.

PersonnesImages/Getty Images

Pommes, poires… Et c’est tout ! Au menu européen, il n’y a pas assez de fruits et légumes. Selon le Consortium Freshfel Europe Monitor, une association qui regroupe les producteurs de l’UE et participe à la mise en place d’un forum autour de la filière fruits et légumes, la consommation moyenne est passée à 350 g par jour et par habitant en 2022. « La tendance positive a commencé pendant la pandémie de coronavirus a été ralentie par la crise économique, qui a eu un impact sur les achats” analyse l’organisation.

Concrètement, on parle d’une baisse de la consommation de fruits et légumes de 5% par rapport à 2021. Nous sommes également près de 3% en moins par rapport à la moyenne des cinq années précédentes. Mais le constat devient surtout inquiétant sur le plan nutritionnel quand on rappelle les recommandations de l’Organisation Mondiale de la Santé. Selon l’organisation, il faut inclure au moins cinq portions de fruits et légumes, soit au moins 400 g par jour, afin de faire le plein de fibres alimentaires et de réduire le risque de maladies non transmissibles.

« En période d’incertitude économique, les consommateurs ont tendance à se tourner vers des régimes alimentaires moins sains, perçus comme plus satisfaisants en énergie et comme une option alimentaire moins chère que les fruits et légumes. Au-delà des conclusions du Monitor 2022, les données préliminaires pour 2023-2024 confirment la poursuite de tendances à la baisse qui atteignent dans de nombreux cas plus de 10 %, ce qui signifie que la croissance de la consommation post-pandémique est désormais complètement perdue » ? commente Freshfel. Au final, seuls six pays de l’Union européenne parviennent à consommer la dose recommandée de fruits et légumes par jour.

De son côté, Eurostat, l’office statistique de l’Union européenne, indiquait dans une précédente publication qu’en 2019 l’Irlande, les Pays-Bas et le Danemark constituaient successivement les pays où la population consommait le plus de tomates. , courgettes, poivrons et autres fruits ou légumes. 33 % des Irlandais ont effectivement consommé cinq portions quotidiennes ou plus. De son côté, la France n’était pas très loin, avec 20 % de sa population parvenant à respecter les recommandations de l’OMS. Au niveau de l’Union, seulement 12 % de la population européenne ont réussi à en consommer cinq portions ou plus.

A l’inverse, 33 % des Européens déclaraient il y a cinq ans ne pas consommer de fruits et légumes quotidiennement. Les pays où la consommation était la plus faible étaient la Roumanie (2 %), la Bulgarie (5 %), la Slovénie (5 %) et l’Autriche (6 %). Confirmant l’idée préconçue selon laquelle les femmes sont plus susceptibles de manger de la salade et des carottes, les hommes sont plus susceptibles (39%) d’abandonner ce type d’aliments.

Se détendre

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV une nouvelle soirée « One Night Only » bientôt organisée à New York
NEXT Valady. Jean Couet-Guichot et Gaya Wisniewski, deux artistes en résidence dans la région