Peut-on manger des produits laitiers quand on souffre d’arthrose ? – .

Peut-on manger des produits laitiers quand on souffre d’arthrose ? – .
Peut-on manger des produits laitiers quand on souffre d’arthrose ? – .

Les produits laitiers, alliés indispensables pour renforcer nos os, pourraient-ils être nocifs pour nos articulations ? Le Dr Diana Kadouch fait le point.

La rédaction d’Allo Docteurs

Écrit sur 21/05/2024

Peut-on prendre du lait quand on souffre d’arthrose ? —
Le Mag Santé – France 5

Le débat entre partisans et détracteurs des produits laitiers fait rage. Certains vantent leurs bienfaits pour le corps humain, à commencer par leur apport en calcium, nécessaire à la bonne protection des os. D’autres accusent la propension des yaourts et autres fromages à être trop sucrés ou riches en protéines.

Les produits laitiers, mauvais pour les articulations ?

Cette dernière entraînerait des effets néfastes sur la santé, dont la fameuse intolérance au lactose ou encore un risque accru de développer une arthrose, notamment chez les personnes âgées. “Le lait a été largement accusé d’être inflammatoire.» réagit le docteur Diana Kadouch, nutritionniste à l’hôpital Bichat à Paris, sur le plateau de Magazine Santé.

Cet avis «n’est pas étayée par des publications scientifiques. Aujourd’hui, le lait n’est donc pas considéré comme inflammatoire» pour les articulations.

En cas d’intolérance au lactose, il est toutefois possible d’éviter de consommer trop de produits laitiers. “Il faudra alors chercher une autre Source de calcium.», prévient Diana Kadouch. “Si vous souffrez d’arthrose, ce n’est pas le moment d’avoir un déficit en calcium.

A lire aussi : Le collagène marin, un remède efficace pour prendre soin de vos articulations ?

Qu’est-ce que l’arthrose ?

L’arthrose touche environ 17 % de la population en France. Il s’agit d’une pathologie liée à une destruction mécanique du cartilage des genoux, des hanches, de la colonne vertébrale mais aussi des poignets ou des doigts, ce qui peut compliquer les mouvements les plus simples. Si elle est souvent liée à l’avancée en âge, les patients jeunes peuvent également être concernés.

L’arthrose peut entraîner des difficultés à marcher, un manque de souplesse ou encore des douleurs articulaires. Le cartilage agit comme un amortisseur et recouvre les surfaces des articulations. Il protège les extrémités des os lors des frottements, et facilite les mouvements de l’articulation.

Avec l’âge ou suite à des stress répétés dus au sport, à un traumatisme ou à une maladie congénitale, le cartilage peut s’user progressivement. Avec le temps, il s’amincit, se fissure et finit par disparaître, laissant les os en contact direct, provoquant des douleurs articulaires.

Comment traite-t-on l’arthrose ?

Dans un premier temps, le médecin peut prescrire un analgésique comme le paracétamol pour apaiser les premières douleurs. Lors de crises de douleur aiguë, des anti-inflammatoires sous forme de patchs, gels ou comprimés pourront éventuellement être recommandés.

En cas de douleurs intenses, d’autres médicaments plus puissants peuvent également être prescrits, comme le tramadol, le paracétamol codéiné ou associé à de la caféine. Si les médicaments ne sont pas suffisamment efficaces pour soulager la douleur, le patient peut recevoir une infiltration de corticostéroïdes directement dans la zone douloureuse. Ces infiltrations sont limitées à trois par an et par zone.

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

NEXT Environ 700 cas de coqueluche en Estrie