Le Lub’art fest met des couleurs au hameau de Coustellet

Le Lub’art fest met des couleurs au hameau de Coustellet
Le Lub’art fest met des couleurs au hameau de Coustellet

Expositions, fresques, danses contemporaines, concerts, ateliers : l’art urbain se consomme sous toutes ses facettes tout au long du week-end avec Lub’art fest. Un premier festival du genre à Coustellet, pensé pour créer du lien, inviter à la contemplation, voire être proactif.

On veut seulement que Coustellet rime avec marché du dimanche. Nous avons souhaité redynamiser le cœur du hameau et créer une dynamique en proposant davantage d’offres culturelles, pluridisciplinaires et transgénérationnelles. Le défi fou de ce festival était de jouer la carte du street art et les retours de cette première journée sont concluants, les gens de tous horizons et de tous âges apprécient la rencontre. Ce n’est que le début», a témoigné Zoé, l’une des chevilles ouvrières du dispositif soutenu par l’association Lub’art fest, de concert avec l’Association des professionnels, artisans et commerçants de Coustellet (Apacc 84). Très investis, plusieurs gérants accueillent ainsi une exposition dans leur magasin jusqu’à lundi.

Il faut dire qu’en ce qui concerne les street artistes, le cadre est également idyllique. Ils peuvent s’exprimer grandeur nature et dévoiler de nombreuses créations artistiques aux visiteurs venus nombreux. “Nous sommes libres dans notre créativité et nous partageons notre pratique avec le grand public, c’est un pur bonheur. C’est bien aussi que les mairies nous soutiennent, il faut qu’on avance avec son temps. Les graffitis ne sont pas du vandalisme ; nous faisons de l’art urbain“, a souligné Nhoj, en pleine création d’une calligraphie géante, bleue et abstraite. On se voit aujourd’hui et demain encore.

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV A 71 ans, ce riche homme d’affaires fait d’une jeune fille de 25 ans sa troisième épouse
NEXT Valady. Jean Couet-Guichot et Gaya Wisniewski, deux artistes en résidence dans la région