Hartmut Rosa : « Dans le métal, on peut se confronter à des questions existentielles »

Hartmut Rosa : « Dans le métal, on peut se confronter à des questions existentielles »
Hartmut Rosa : « Dans le métal, on peut se confronter à des questions existentielles »

Publié le 19 mai 2024 à 12h15

Prends pour exemple Continue à crier, du groupe anglais Extreme Noise Terror. Cela ne dure qu’1 minute 10, mais c’est une pure attaque sonique sans une micro seconde de répit. Peut-être compliqué à écouter au réveil, certes, mais on peut quand même voir une sorte de grâce dans toute cette fureur, et même des échanges mélodieux à trois « voix », si l’on veut bien considérer que l’expression passe parfois par des grognements. .

Il s’agit du grindcore, un cas un peu extrême, l’un des nombreux sous-genres du métal. Une famille véritablement « multi-composée » : quelques membres emblématiques (Black Sabbath, Iron Maiden) et des milliers d’autres plus confidentiels de toutes tendances. Il existe également de nombreuses idées reçues sur cet univers perçu comme sombre, inquiétant, voire dangereux et violent. Cela méritait un travail minutieux et ambitieux. Chance : le sociologue et philosophe allemand Hartmut Rosa, fan de metal depuis toujours, a eu la gentillesse de nous éclairer avec Aucune peur du noir. Une sociologie du heavy metal (Editions La Découverte). Entretien.

Intéressé par cet article ?

Pour profiter pleinement de notre contenu, abonnez-vous ! Jusqu’au 31 mai, profitez de près de 15 % de réduction sur l’offre annuelle !

CONSULTER LES OFFRES

Bonnes raisons de s’abonner au Temps :
  • Accès illimité à tout le contenu disponible sur le site.
  • Accès illimité à tous les contenus disponibles sur l’application mobile
  • Plan de partage de 5 articles par mois
  • Consultation de la version numérique du journal à partir de 22h la veille
  • Accès aux suppléments et à T, le magazine Temps, au format e-paper
  • Accès à un ensemble d’avantages exclusifs réservés aux abonnés

Déjà abonné ?

Ouvrir une session

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV « Oui » de Célie Pauthe et Thomas Bernhard, « les Paravents » de Jean Genet et Arthur Nauzyciel… – Libération – .
NEXT Pronostic gratuit du PRIX CHAMPAGNE-JEAN-LAUNOIS.FR – .