Bilal Hassani sur la Croisette pour présenter « Les Reines du drame », son premier film

Dans « Les Reines du drame » d’Alexis Langlois, la chanteuse de 24 ans se métamorphose pour incarner Steevyshady, fan inconditionnelle d’une star de la chanson. Un premier rôle qui l’a conduit directement à Cannes puisque le film a été présenté samedi lors de la Semaine de la Critique.

C’est la troisième fois que le chanteur de 24 ans participe au Festival de Cannes, mais la première en tant qu’acteur. Bilal Hassani présente cette année Les reines du drame, le premier long métrage du réalisateur Alexis Langlois où il interprète le rôle de Steevyshady, un YouTuber queer totalement obsédé par une pop star.



Intégrer le monde du cinéma pour Bilal Hassani n’est pas un pur hasard : enfant, il a suivi des cours de théâtre avant de commencer des cours de chant. Il se confie également à Parisien que de nombreux rôles lui avaient déjà été proposés mais qu’aucun ne l’avait encore vraiment touché.

Dans cette comédie queer, loufoque et déjantée, Bilal s’est senti à l’aise et a livré une belle prestation selon plusieurs médias présents à la projection du film ce samedi. Reines de théâtre est sélectionné à la Semaine de la Critique du Festival de Cannes et est en lice pour la Palme Queer 20 minutes.

Ce ne sera pas le dernier film du chanteur : selon Le Parisienil vient de tirer une seconde, Nino dans la nuit de Laurent Micheli, où il tiendra cette fois le rôle principal. Autre actualité du chanteur : il sortira sa mixtape le 7 juin Utopie sleaze scintillante et sera sur scène au Arras Pride Festival ce 8 juin.

Continuez à lire sur ce(s) sujet(s) :

Festival du film de Cannes

“Week-end à Zuydcoote” fête ses 60 ans en plein embouteillage, comme lors du tournage

Au total, 12 500 emplois (acteurs, traducteurs, techniciens…) dans 110 entreprises du secteur seraient « potentiellement menacés » en France.Au total, 12 500 emplois (acteurs, traducteurs, techniciens…) dans 110 entreprises du secteur seraient « potentiellement menacés » en France.
Au total, 12 500 emplois (acteurs, traducteurs, techniciens…) dans 110 entreprises du secteur seraient « potentiellement menacés » en France.

Menacés par l’IA, les acteurs de la voix se mobilisent pour sauver leurs emplois

Golshifteh Farahani porte le film avec une énergie colérique.Golshifteh Farahani porte le film avec une énergie colérique.
Golshifteh Farahani porte le film avec une énergie colérique.

« Roqya » : une chasse aux sorcières tendue


Voir plus d’articles

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV Plus de 600 cas de coqueluche depuis le début de l’année
NEXT les cancers de la peau en hausse en France