Les Sons du Lub’ organisent une méga fiesta pour leurs 20 ans

Les Sons du Lub’ organisent une méga fiesta pour leurs 20 ans
Les Sons du Lub’ organisent une méga fiesta pour leurs 20 ans

Que fait-on quand on a à peine vingt ans ? La fête. Et plusieurs jours de suite (car notre corps le permet encore). Bambocher ce jour et demain à Beaumont-de-Pertuis (avec «près de 17 concerts gratuits d’artistes émergents ou plus confirmés“), puis samedi 25 mai à La Tour-d’Aigues (“avec 3 concerts exceptionnels“), c’est ce que propose l’association Arc en sol, avec une forteune centaine de membres», à l’origine des Fils du Lub’.

Cette année, le festival poursuit sa mission de promotion des artistes émergents de la musique contemporaine, principalement locaux. Car son ambition, inchangée depuis 2004, reste la découverte : Les sons du Lub’ n’ont pas été lancées pour promouvoir les musiques populaires diffusées à la radio, elles ont pour objectif d’amener le public à le surprendre. Et il fonctionne ! Puisque 5 000 à 8 000 personnes ont participé aux dernières éditions», explique, et est humblement fière, Claudette Viguier, administratrice de l’association « très impliquée dans les choix artistiques“, et directeur général de l’événement anniversaire.

Un tremplin reconnu pour les artistes débutants

L’ensemble réserve ainsi, une fois de plus, de belles surprises dans tous les registres. “Du rock à l’afro, de la pop au lyrique dans l’église, en passant par une scène ouverte et une scène électro, le tout saupoudré de concerts pour enfants, de musiques du monde, de spectacles itinérants et d’animations familiales.», ajoute le gérant.

Et puis peut-être y aura-t-il, parmi les artistes en début de carrière, de futures stars. Car Les sons du Lub’ ont servi de tremplin à plusieurs chanteurs, comme Hyphen Hyphen (2012), qui remplit depuis le Zénith de Paris, ou encore Martin Mey et Deluxe (2011), Adèle & Zalem (2014), Sage comme Sauvages (2017), Bachar Mar-khalife (2018)…

Les négresses vertes, place du château, à La Tour-d’Aigues

Cependant, pour célébrer dignement deux décennies d’existence, le festival «fait un pas en avant cette année, en programmant deux groupes d’envergure nationale, voire internationale. Les Marseillais de Raspigaous (reggae, ska), Premièrement. Les négresses vertes (musique de bal musette mêlée de punk-rock-folk)d’autre part», souligne Claudette Viguier.

Il fallait en effet marquer le coup. “En invitant des artistes jouissant d’une bonne réputation, mais qui cultivent aussi les mêmes valeurs que nous, de partage, de convivialité et de solidarité. Des artistes, enfin, qui ont traversé les époques, comme nous.

Autre nouveauté majeure, Raspigaous et Les Négresses Vertes (et la chorale régionale Crem@)se produira sur la place du Château, à La Tour-d’Aigues, et non à l’intérieur – grâce à la municipalité qui l’autorise, car la jauge passera de 850 à 3 000 spectateurs« .

Tout est réuni pour une méga fiesta en plein air. Tant que le temps est également clément.

Deux week-ends de folie à Beaumont-de-Pertuis (gratuit)

Samedi 18 mai : Anodine (pop-rock), à 19h / Lass (afro-pop), à 21h /

Mobylette sound system (collectifs de DJ marseillais), à 22h30

Dimanche 19 mai : Opéra drôle (lyrique), à ​​10h / Billy vache-quoi ?

(musique-magie), à ​​11h / Joulik (musiques du monde), à ​​13h / Mundilfari

(metal symphonique), à ​​14h / Histoire du chat Mouf (spectacle musical),

à 15h / One rusty band (blues, rock et claquettes), à 16h / Toug (rap), à 17h / The summer rebellion (blues), à 18h / Sweet street opera (pop), à 19h /

Radio Byzance (électro reggae-dub), à 20h15 / Sound system Walkabout

(DJ afro-américain et latino), 14h à 18h

A La Tour d’Aigues (payant, de 20 € à 30 €)

Samedi 25 mai : Crem@ (chorale régionale de musique contemporaine), à ​​18h30 / Raspigaous (reggae-ska), à 20h / Les Négresses Vertes (folk-rock), à 22h

Informations et réservations sur sonsdulub.fr et billetweb.fr/sons-du-lub-2024-les-20-ans

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV à quelques semaines des JO, le Covid connaît un rebond en France
NEXT Pouliches de 4 ans de qualité dans le Prix Guy le Gonidec ce samedi à Vincennes