Comment calmer une crise d’asthme sans Ventoline ? – .

Comment calmer une crise d’asthme sans Ventoline ? – .
Comment calmer une crise d’asthme sans Ventoline ? – .
type="image/webp"> type="image/webp">>>

Les personnes asthmatiques emportent généralement leur ventoline avec elles pour soulager les symptômes en cas de crise. Mais il peut arriver qu’une crise survienne dans un lieu ou à un moment qui ne permet pas l’accès aux soins. Nos conseils pour calmer une crise d’asthme sans ventoline.

Qu’est-ce qu’une crise d’asthme ?

L’asthme est une maladie inflammatoire chronique des bronches. Chez une personne asthmatique, les bronches sont anormalement sensibles à certains facteurs comme l’exercice physique, le froid, la fumée de cigarette ou encore l’exposition à certaines substances allergènes (pollens, acariens…).

Ces facteurs peuvent déclencher une crise d’asthme qui se manifeste par un ensemble de symptômes :

  • essoufflement;
  • sensation d’oppression dans la poitrine;
  • respiration sifflante ;
  • toux…

Dès les premiers signes d’une crise, le réflexe des asthmatiques est de prendre des bouffées de ventoline. Mais il existe d’autres moyens de calmer une crise d’asthme si vous n’avez pas votre ventoline avec vous.

Asseyez-vous avec le dos droit

Dans cette position, vos voies respiratoires sont grandes ouvertes. Si vous avez une crise d’asthme, évitez de vous allonger car cela pourrait aggraver les symptômes.

Stabilisez votre respiration

Lors d’une crise d’asthme, la respiration s’accélère. Des exercices de respiration peuvent aider à le stabiliser. Il existe notamment la technique de respiration diaphragmatique, plus communément appelée respiration abdominale.

Redressez-vous puis inspirez et expirez profondément. Lorsque vous inspirez, vous devez sentir votre ventre se dilater (posez votre main dessus) et non votre poitrine. En expirant, vous devriez sentir votre ventre se creuser. Durant cet exercice, les muscles abdominaux sont détendus.

Reste calme

Facile à dire mais pas à mettre en pratique !

Pourtant, il est essentiel de rester calme pendant une crise, car la panique et le stress peuvent aggraver les symptômes. Pour vous aider à rester calme en attendant l’arrivée des secours ou la disparition des symptômes, essayez de faire une activité qui vous détend (écouter de la musique douce, méditer, faire des exercices de respiration, etc.).

Éloignez-vous des déclencheurs

Certains facteurs externes peuvent déclencher une crise d’asthme ou aggraver les symptômes d’une crise. En cas de crise, éloignez-vous du facteur déclencheur. Cela peut aider à réduire progressivement les symptômes.

Les facteurs déclencheurs les plus courants sont :

  • les allergènes comme le pollen, certains aliments, certains animaux, la poussière, etc. ;
  • exercice physique;
  • fumée de cigarette;
  • la pollution atmosphérique ;
  • stress et anxiété;
  • certains médicaments comme l’aspirine, l’ibuprofène ou les bêtabloquants ;
  • infections respiratoires telles que rhume, grippe ;
  • air froid et sec.
 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV Henri Leconte, le secret qui ne s’échappe jamais
NEXT Elle a appris à 27 ans qu’elle avait un cancer de la vulve, voici le premier symptôme qui a retenu son attention