L’Agence régionale de santé d’Île-de-France alerte sur la prolifération des moustiques tigres en vue des Jeux olympiques

L’Agence régionale de santé d’Île-de-France alerte sur la prolifération des moustiques tigres en vue des Jeux olympiques
L’Agence régionale de santé d’Île-de-France alerte sur la prolifération des moustiques tigres en vue des Jeux olympiques

Une campagne de contrôle renforcée a été mise en place pour contrer la prolifération du moustique tigre en France métropolitaine, du 1er mai au 30 novembre. En Île-de-France, les moyens sont doublés en vue des Jeux olympiques de Paris 2024.

Le moustique tigre est un type de moustique qui se reproduit facilement dans les milieux aqueux et humides et lorsque la température augmente. Il peut transmettre des maladies graves comme la dengue, le zika ou le chikungunya. Il est présent dans la plupart des départements français et se développe en France depuis 2004. Pour lutter contre la reproduction du moustique tigre et la propagation des maladies qu’il transmet, l’ARS met en place des mesures de prévention et de contrôle. surveillance, jusqu’au 30 novembre 2024. En Île-de-France, la vigilance est doublée, pour les Jeux olympiques de 2024.

L’Agence Régionale de Santé Centre-Val de Loire met en garde contre le moustique tigre

Pièges à moustiques

Des « pièges nidificateurs » sont installés sur toute la région Île-de-France pour « détecter l’implantation et l’activité du moustique » précise l’Agence régionale de santé dans son communiqué. Elle compte « 526 casiers nidificateurs, répartis sur huit départements et trois aéroports », poursuit-elle. Une surveillance épidémiologique est également assurée : « L’ARS Île-de-France est informée via les professionnels de santé des cas de dengue, chikungunya ou zika qui surviennent dans la région ». Les pièges sont ensuite placés en fonction des endroits où la contamination est la plus élevée.

L’ARS conseille « d’éliminer autour et dans » votre « habitat toutes sources d’eau stagnante, gîtes potentiels de reproduction des moustiques ».

Une « situation sans précédent » de recrudescence des cas de dengue importés en France inquiète à l’approche des JO

Surveillance renforcée pour les Jeux Olympiques

Pour les JO de 2024, l’Agence Régionale de Santé prévoit des mesures plus fortes face à la prolifération du moustique tigre. “Les actions des pouvoirs publics ont été renforcées, notamment en termes de sensibilisation et de prévention auprès des voyageurs au départ ou à l’arrivée” de zones où sont présentes des maladies liées à ce moustique. Les services de santé redoublent d’efforts pour « identifier et réduire les zones propices à la prolifération des moustiques à proximité des lieux de grands rassemblements » précise le communiqué qui explique que « les hôtels sont également sensibilisés aux risques liés à « l’implantation du moustique tigre et du moustique tigre ». les bons réflexes pour s’en débarrasser ». Des lettres de « sensibilisation » de l’ARS Île-de-France et du Préfet de la région Île-de-France ont été envoyées à tous les maires de la région Île-de-France.

Milan Tinnirello

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV 4 festivals à ne pas manquer ce week-end à Toulouse
NEXT comment Céline Dion a découvert son syndrome de la personne raide