L’ANSM alerte sur les pipettes défectueuses

L’ANSM alerte sur les pipettes défectueuses
L’ANSM alerte sur les pipettes défectueuses

Petit couac de fabrication. L’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) a alerté mercredi sur des pipettes défectueuses dans certains lots de Doliprane 2,4%, suspension buvable pour nourrissons et enfants. Une trentaine de pipettes ne comportent pas de graduations, ce qui pourrait entraîner un risque de surdosage.

« Le défaut concerne uniquement la pipette. L’intégrité et la qualité du sirop contenu dans le flacon sont intactes », assure l’ANSM qui conseille de vérifier que la pipette est bien graduée. « Si ce n’est pas le cas, rapportez la boîte à une pharmacie, elle vous sera échangée. N’utilisez pas la pipette non graduée ou la pipette d’un autre médicament, pour ne pas risquer une erreur de dosage”, ajoute l’agence sanitaire.

Aucun cas de pharmacovigilance signalé à ce jour

Ces pipettes sont contenues dans les lots 3KLR12D1, 3KLR13D2, 3KLQ70DU, 3KLQ69DT, 3KLR14D3, 3KLQ71DV, 3KLQ72DW boîtes de Doliprane 2,4%, suspension buvable. Ces lots totalisent plus de 1,3 millions de cartons.

Si vous achetez une boîte de Doliprane 2,4%, suspension buvable, issue d’un de ces lots, le pharmacien vérifiera l’état de la pipette devant vous au moment de la livraison.

« Aucun cas de pharmacovigilance lié à ce défaut d’impression n’a été signalé à ce jour. Le fabricant des pipettes affirme avoir pris des mesures pour s’assurer que les nouveaux lots ne comportent pas ce défaut », précise encore l’ANSM.

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV C’est avant tout SILVER BULLIT qui motive notre voyage. – .
NEXT bilan de la 77e édition… et les favoris, les Iraniens Mohammad Rasoulof, Michel Hazanavicius, Jacques Audiard