En Côte d’Ivoire, les employeurs s’alarment des pannes de courant et de leurs coûts – CommodAfrica

En Côte d’Ivoire, les employeurs s’alarment des pannes de courant et de leurs coûts – CommodAfrica
En Côte d’Ivoire, les employeurs s’alarment des pannes de courant et de leurs coûts – CommodAfrica

La Confédération générale des entreprises de Côte d’Ivoire (CGECI) dénonce les coupures de courant chez les principaux producteurs indépendants d’électricité de Côte d’Ivoire. On estime que ces pannes ont réduit l’approvisionnement en électricité disponible de 22 % et causé des pertes financières d’au moins 8 millions de dollars au secteur minier. D’autres secteurs sont concernés comme celui de la mouture du cacao. Les membres de l’association des exportateurs de cacao de Côte d’Ivoire, Gepex, ont exprimé leur inquiétude quant à l’impact sur la mouture du cacao. “Nos usines fonctionnent selon un cycle long de 24 heures, nous sommes donc directement concernés et la situation ne s’améliorera pas de sitôt. La mouture continuera à diminuer jusqu’à ce que cela soit corrigé», a déclaré le chef d’une entreprise de broyage qui a requis l’anonymat.

La crise électrique est liée à deux coupures majeures et imprévues survenues le 16 avril chez deux producteurs d’électricité indépendants, Azito (713 mégawatts (MW) de Globeleq et Ciprel (556 MW) d’Eranove, qui ont entraîné une perte totale de 400 MW, CGECI a déclaré dans une note datée du 10 mai. Les pannes d’avril font suite à une panne similaire à Azito en janvier qui a entraîné une perte de production de 253 MW, a-t-il indiqué.L’impact cumulé de ces incidents correspond à une perte totale cumulée de 653 MW sur l’ensemble du parc de production, soit 22 % de la puissance totale disponible.», précise le communiqué. Une augmentation simultanée de la demande d’électricité a poussé le déficit électrique jusqu’à 800 MW.


Vues des publications : 295

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV 400 habitants et bientôt une école de cinéma
NEXT Malte, le nouvel eldorado des jeunes fêtards français