on a vu « Furiosa », le nouveau « Mad Max », et c’est à couper le souffle ! – .

on a vu « Furiosa », le nouveau « Mad Max », et c’est à couper le souffle ! – .
on a vu « Furiosa », le nouveau « Mad Max », et c’est à couper le souffle ! – .

Des festivaliers heureux, qui peuvent mesurer leur chance. Car ce soir du 15 mai, eux seuls ont pu, une semaine avant tout le monde, voir « Furiosa », le nouvel opus de la saga « Mad Max » de George Miller, sorti en salles le 22. a été présenté hors compétition ce mercredi soir et constitue le premier événement du 77ème Festival de Cannes.

De quoi rendre jaloux les millions de fans qui crient d’impatience. Tout le monde se demande si ce nouveau volet est à la hauteur du précédent, « Fury Road » avec Charlize Theron et Tom Hardy qui ouvrait le festival en 2015. On peut tout de suite les rassurer : ils ne seront pas déçus, car « Furiosa » se multiplie, comme son prédécesseur, des idées folles et des scènes d’action aussi époustouflantes que spectaculaires.

Superbes cavalcades motorisées

Film le plus long de la saga, d’une durée de 2h28, et premier dans lequel le héros motard, Mad Max, n’apparaît pas, “Furiosa” raconte la jeunesse de l’héroïne de “Fury Road”, alors incarnée par Charlize Theron. Son enfance et sa jeunesse plus précisément, d’où le fait qu’Anya Taylor-Joy, qui l’incarne, n’apparaît qu’au bout de 50 minutes.

Avant cela, le film décrit comment cette petite fille, qui vivait dans un havre de paix caché de tous et peuplé de femmes, a été kidnappée par le sanguinaire Dementus (Chris Hemsworth) puis s’est retrouvée dans le clan du rock’n’tyran roll. Immortan Joe. A partir de là, Furiosa va secrètement élaborer deux plans : fuir le clan et surtout se venger de Dementus.

Ce qui nous amènera une incroyable succession de courses-poursuites dans le désert dont George Miller est le spécialiste depuis 1979. Des séquences absolument étonnantes, comme une cavalcade motorisée de 15 minutes mettant en scène un camion-citerne géant et des motos, ou l’attaque d’une mine par des centaines de véhicules lourdement armés. Ils ont coupé le souffle aux premiers spectateurs du film dans la grande salle Lumière ce mercredi soir.

George Miller toujours au sommet de son art

Tout le monde a également apprécié l’excellent niveau de performance des acteurs principaux. Anya Taylor-Joy, révélée au grand public dans la série « The Lady’s Game » sur Netflix, le visage peint en noir, des qualités physiques au top, des bras en titane et un regard sombre et déterminé, fait preuve d’une présence époustouflante.

Chris Hemsworth, quant à lui, fait tomber la baraque dans la peau de Dementus, déchaîné, fou dans ce rôle de méchant, à peine reconnaissable avec son nez prothétique, dans une partition qui fait oublier ses clowneries de la saga “Thor”.

Au final, « Furiosa » fait partie de ces films qui vous bouleversent tellement à chaque seconde qu’on a immédiatement envie de le revoir. Avec une excellente nouvelle : à 79 ans, George Miller n’a rien perdu de sa passion et de sa maîtrise, et mieux encore, sa folie et son audace semblent avoir été décuplées. De très bon augure pour la suite du festival, qui verra d’autres vétérans américains – Francis Ford Coppola, 85 ans, Paul Schrader, 77 ans, Kevin Costner, 69 ans… – défiler avec leurs films,

Note de l’éditeur:
” Furiosa – Une saga Mad Max “,

Film américain de science-fiction de George Miller, avec Anya Taylor-Joy, Chris Hemsworth, Tom Burke… 2h28. Hors compétition. En salles le 22 mai.

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV Le groupe Gilead pointé du doigt pour l’accessibilité à un nouveau traitement
NEXT saviez-vous que vous pouvez connaître l’âge de vos artères ? – .