Qui restera dans la lumière ? Un nouveau jeu animé par Bruno Guillon sur France 2, 100 000 euros à gagner

Qui restera dans la lumière ? Un nouveau jeu animé par Bruno Guillon sur France 2, 100 000 euros à gagner
Qui restera dans la lumière ? Un nouveau jeu animé par Bruno Guillon sur France 2, 100 000 euros à gagner

Par

Martin Leduc

Publié le

15 mai 2024 à 20h51

Ce n’est pas parce qu’il n’y a pas d’école le samedi qu’il ne faut pas cultiver un peu ! Et l’animateur Bruno Guillon est d’accord avec cette affirmation, comme il l’a confirmé à - (notamment -.fr) ce mercredi 15 mai 2024.

Il animera une émission de télévision programme de culture générale en prime time à partir du samedi 1euh juin 2024 le France 2 : Qui restera dans la lumière. 100 candidats venus de France et de Belgique s’affronteront dans un quiz de culture générale en trois tours. En jeu : 100 000 euros.

Concept inédit et 100% français

Le principe rappelle un peu Le Mur, face au murou pour Au mur, mais plus stratégique. Le but est de rester dans la lumière, et de mettre les autres candidats dans l’ombre, avec “un gameplay que je n’ai jamais vu ailleurs”, commente l’animateur.

« Lors de l’épreuve de sélection, intitulée « Course Poursuite », les candidats les plus brillants devront faire preuve de stratégie, en choisissant le niveau de difficulté de chacune de leurs questions : facile, moyen, difficile », explique Bruno Guillon.

Avant de choisir le niveau de difficulté, ils auront un indice : le début de la question. Par exemple : « lors de la Coupe du Monde 98… »

C’est là qu’il faudra être rusé. Si vous êtes un crack en la matière, il est temps de choisir la question difficile pour marquer un maximum de points et mettre le plus de candidats possible dans « l’ombre ».

Bruno GuillonL’armée de qui restera dans la lumière

Un classement sera établi au fur et à mesure des réponses aux questions afin de sélectionner les demi-finalistes du deuxième tour.

C’est lors de cette demi-finale que les deux meilleurs candidats s’affronteront face à face, “en choisissant leurs questions une à une et chacun à tour de rôle, toujours dès le début de l’énoncé”, note Télévision française.

Vidéos : actuellement sur -
100 candidats seront en compétition. (©Gilles Gustine/FTV)

Lors du dernier tour, le candidat sera seul contre tout le monde, et devra répondre à des questions jusqu’à éliminer tous ses adversaires. Ce faisant, sa cagnotte va croître, jusqu’à atteindre 100 000 euros. “En cas de bonne réponse, il pourra multiplier sa cagnotte par 2, 3 ou 5 selon sa stratégie… mais attention, une mauvaise réponse la divisera par le même montant”, précise Télévision française.

«Je ne connais pas les questions à l’avance»

Bruno Guillon sera accompagné de Karina, avec qui il travaille déjà à la radio (sur Radio amusante), qui fera office de voix off. Et l’animateur l’assure : il ne connaît pas les questions à l’avance.

« J’aime les découvrir pendant le spectacle, et non jouer au « je sais ». Cela m’évite d’inciter les candidats à opter pour telle ou telle réponse suggérée. »

Par ailleurs, la diffusion du 1euh June, déjà filmé, a donné lieu à un moment cocasse : « Nous étions à un moment charnière de la série, et j’ai posé une question sur un film culte que nous avons tous vu. J’étais convaincu qu’elle avait fait une erreur, mais en fait, elle a gagné. Et ce alors même qu’elle n’avait jamais vu le film en question. Nous avons bien ri», raconte-t-il.

Pour l’instant, un seul épisode est prévu, mais l’équipe prévoit d’installer son programme au fil du temps. Et pourquoi pas, exporter ce concept « inédit » à l’international.

Il l’assure : “Je ne connais pas les questions à l’avance.” (©Gilles Gustine/FTV)

Qui restera dans la lumière ?samedi 1euh Juin à partir de 21h10 France 2.

Suivez toute l’actualité de vos villes et médias préférés en vous abonnant à Mon -.

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV « Au revoir Julia », un conte moral soudanais et universel
NEXT Elle dénonce son agresseur d’enfance après l’avoir vu agir comme brigadier scolaire près des écoles primaires