«C’est un véritable théâtre artistique» – .

«C’est un véritable théâtre artistique» – .
«C’est un véritable théâtre artistique» – .

Une vingtaine d’artistes exposeront leurs œuvres dans les rues du village gardois lors de la 39ème édition du festival Terralha du 12 au 14 juillet 2024.

C’est devenu une tradition. Chaque été, le village de Saint-Quentin-la-Poterie ouvre ses portes pour accueillir le festival européen de la céramique. Du 12 au 14 juillet, l’événement de renommée internationale réunira une nouvelle fois passionnés, artisans et amateurs d’art autour de… la céramique.

Des espaces d’exposition éphémères

Lors d’une conférence de presse organisée à la Maison de la Région de Nîmes ce mercredi 15 mai, Morgan Conte, coordinateur de projet pour le Bureau Culturel en charge de l’événement, a partagé les détails de ce rendez-vous devenu incontournable et “qui fêtera ses quarante bougies l’année prochaine.”

Cette année encore, le Festival Terralha (littéralement « petit contenant en pierre ») propose un voyage insolite au cœur de jardins privés, dans des habitations transformées pour l’occasion en espaces d’exposition éphémères. « Avec la participation de 45 artisans d’art tout au long de l’année, Saint-Quentin-la-Poterie se transforme en un véritable théâtre artistique avec l’ouverture d’une vingtaine de cours et jardins au public ainsi que des boutiques d’art », elle explique. Le parcours, balisé de A à T, sera accessible de 10h à 20h, offrant aux visiteurs une immersion totale dans l’univers de la céramique.

De nombreux céramistes travaillent toute l’année à Saint-Quentin-la-Poterie.
Archives Midi Libre – Loris Simonet

Une tradition ancrée

La céramique, véritable pilier de l’histoire locale, est une tradition potière profondément ancrée avec une économie florissante au XVIIIe siècle, regroupant près de 200 potiers et métiers liés à cet art. “Aujourd’hui, cette coutume se perpétue à travers différents lieux de réception et d’exposition, comme le musée de la poterie méditerranéenne, la galerie Terra Viva ou le festival européen de la céramique.”

Aux côtés de Morgan Conte, Safia Hijos, céramiste et membre de l’organisation en charge de l’événement, présente le travail de la vingtaine de potiers sélectionnés cette année. « La sélection d’artistes, principalement français, est ouverte à d’autres nationalités comme la Biélorussie ou la Suisse. Pour cette nouvelle édition, le thème dominant est celui de la matière à l’œuvre. Après une première apparition remarquée en 2018, l’artiste franco-suisse Réjean Peytavin a été choisi pour être l’invité de cette nouvelle édition.

Parmi les temps forts du festival, le Prix Céramiques du Futur, soutenu par le réseau des centres céramiques, sera décerné à un artiste émergent, offrant ainsi une visibilité professionnelle et des opportunités dans le domaine artistique. «C’est une premièrecommence par expliquer Morgan avant de continuer, cinq céramistes seront exposés du 12 juillet au 18 août et le gagnant sera désigné par un jury d’experts. Il faut y voir un tremplin pour lancer sa carrière !

Entrée libre. Pour plus d’informations, rendez-vous sur le site capital-ceramique.com
 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV Cette adresse belge vient d’être élue cinquième meilleur restaurant de steak au monde
NEXT Un cardiologue prescrit ces 3 fruits pour abaisser naturellement la tension artérielle