Le Média candidat à l’une des quinze fréquences de la TNT – Libération

Le Média candidat à l’une des quinze fréquences de la TNT – Libération
Le Média candidat à l’une des quinze fréquences de la TNT – Libération

Info Libé

Article réservé aux abonnés

La webTV fondée en 2017 a adressé mardi son dossier de candidature à l’Arcom, pour affirmer sa ligne éditoriale alternative, au plus proche des luttes sociales, dans un paysage de chaînes d’information jugées rattachées à la droite libérale et à l’extrême DROITE.

Il s’agissait d’un travail de longue haleine, un document d’une centaine de pages travaillé pendant des semaines, finalement transmis mardi soir à l’Arcom, le régulateur de l’audiovisuel. Selon les informations de Libérer, la webTV Média de gauche a choisi de répondre à l’appel à candidatures lancé en février par l’organisme d’attribution des fréquences de la TNT, alors qu’une quinzaine de chaînes remettent en cause leurs autorisations. Cet appel à candidatures se termine ce mercredi à midi. “Être une chaîne d’information alternative au milieu de toutes les autres chaînes d’information, dans l’environnement traditionnel de la télévision, a toujours été l’objectif ultime des médias, explique le directeur de production Bertrand Bernier, également membre du conseil d’administration de la webTV. L’appel à candidatures n’a fait que précipiter cela.

Apporter plus de diversité

Le constat d’un manque de pluralisme dans l’information diffusée à la télévision date des débuts des médias, en 2017. En ligne, depuis sept ans, la webTV cumule des millions de vues. Avant de trouver d’autres canaux de distribution, sur les box Free depuis l’automne (Orange pourrait bientôt suivre), ou bientôt via l’application Molotov. TNT pourrait encore élargir son audience : « Nous avons reçu de merveilleux emails de personnes qui nous ont découverts en faisant défiler les chaînes de leur box.

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV la Fondation Fally Ipupa exécute un projet d’école pour réfugiés
NEXT pour ne pas oublier l’Ukraine