Analogues du GLP-1, entre croissance et défis

Analogues du GLP-1, entre croissance et défis
Analogues du GLP-1, entre croissance et défis

Les investisseurs d’impact s’engagent en faveur du droit à la santé et participent à la révolution du marché anti-obésité.

Depuis plusieurs mois, Novo Nordisk, dont la valeur boursière a dépassé le PIB danois en 2023, et l’Américain Eli Lilly connaissent une croissance fulgurante. A l’origine de cette hausse, les analogues du GLP-11, destinés au traitement du diabète de type 2, qui révolutionnent également le marché de la lutte contre l’obésité. Autrefois limitée aux pays riches, l’obésité est devenue un problème mondial, touchant une personne sur huit, et le marché mondial de la perte de poids pourrait générer près de 90 milliards de dollars par an d’ici 2030.2. Certains investisseurs à impact se mobilisent aux côtés de ces entreprises particulièrement innovantes, et pour l’accès au droit à la santé.

Innovation et pénuries

Les résultats fulgurants de cette innovation représentée par les analogues du GLP-1 ont conduit à leur forte popularité, notamment auprès des patients non cibles, et pour un usage esthétique. Utilisés dans le cadre de l’obésité, lorsque le patient présente au moins une comorbidité liée au surpoids, ces traitements permettent, en quelques mois, une perte de poids de l’ordre de 15 % tout en réduisant les risques cardiovasculaires. Pour le moment, seuls Saxenda et Wegovy de Novo Nordisk ainsi que Mounjaro d’Eli Lilly sont approuvés comme traitement de l’obésité par la Food and Drug Administration américaine. Et, bien que validé uniquement pour le traitement du diabète de type 2, Ozempic développé par Novo Nordisk est également prescrit dans certains cas dans le cadre de l’obésité.

L’explosion de la demande provoque d’importantes pénuries, qui rendent plus difficile l’accès des populations de patients cibles, notamment celles souffrant de diabète, à un traitement pourtant vital. Pénurie entraînant des prix élevés, un mois de traitement chez Wegovy3, soit quatre injections, pourrait atteindre, début 2024, plus de 1 300 dollars aux Etats-Unis, contre 350 dollars en moyenne en Europe. Une hausse des prix qui favorise la disponibilité auprès des populations aisées, souvent non ciblées.

Un engagement pionnier

Face à cet engouement, qui risque de conduire à une crise majeure et à des répercussions importantes, certains investisseurs à impact s’impliquent. Précurseurs, LFDE et LBP AM mènent ainsi conjointement un engagement avec les deux leaders du marché, pour faire évoluer les pratiques au bénéfice des droits de l’Homme, notamment ceux de l’accès à la santé et à l’information.

En vue de pallier la pénurie, et ainsi contribuer plus généralement positivement au droit à la santé, les investissements privés se multiplient. Cela contribue à augmenter la production et à soutenir la demande. Eli Lilly a par exemple annoncé en avril dernier la construction en Allemagne d’un site de production dédié à Mounjaro dans lequel 2,3 milliards d’euros seront investis. Cet investissement renforce la présence en Europe du groupe américain, qui avait déjà investi 160 millions de dollars supplémentaires début 2024 sur son site alsacien. Novo Nordisk connaît une évolution similaire. Le groupe pharmaceutique danois poursuit son expansion en acquérant de nouveaux sites de production en Belgique, en Italie et aux États-Unis.

L’actualité des analogues du GLP-1 interroge plus généralement sur l’accessibilité aux soins. Les pénuries fréquentes rendent difficile l’accès des patients prioritaires aux traitements les plus efficaces. Enjeux centraux, l’accessibilité géographique et financière, ainsi que la disponibilité des soins sont des sujets clés de notre stratégie d’impact dédiée à l’accès à la santé. Parce que nous en sommes convaincus, l’innovation soutenue par des investisseurs à impact sera clé dans le domaine de la santé, un secteur en constante évolution.

1 Peptide-1 de type glucagon
2 Goldman Sachs et JP Morgan
3 Boursorama, 2024

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV De retour à la BBC, près de Caen, le concours Chansons Sans Frontières invite Clarika
NEXT La chanson à l’honneur avec Festiv’en Marche du 16 au 20 mai dans le sud de l’Indre