Bientôt un nouveau traitement par radiofréquence pour traiter l’infertilité chez les femmes touchées par SPOK

Bientôt un nouveau traitement par radiofréquence pour traiter l’infertilité chez les femmes touchées par SPOK
Bientôt un nouveau traitement par radiofréquence pour traiter l’infertilité chez les femmes touchées par SPOK

Le financement a été mené par Bpifrance et la société d’investissement Trill Impact Ventures, indique la société dans un communiqué publié lundi.

Les fonds seront utilisés pour une étude « visant à évaluer son traitement de rééquilibrage ovarien chez les femmes souffrant d’infertilité liée au syndrome des ovaires polykystiques (SOPK) »souligne May Santé.

Ablation par radiofréquence du tissu ovarien

«Pendant des années, les femmes atteintes du SOPK, confronté à l’infertilitérecherchent des alternatives thérapeutiques à la fécondation in vitro et au forage ovarien laparoscopique», souligne le Dr Robert Auerbach, obstétricien-gynécologue et président du conseil d’administration de May Health.

L’entreprise développe un traitement expérimental impliquant l’ablation par radiofréquence du tissu ovarien. « réalisé en ambulatoire en une seule séance »dans le but de stimuler l’ovulation naturelle et de restaurer la fertilité chez ces femmes.

L’ablation de la surface ovarienne élimine l’excès de tissu producteur d’androgènes des ovaires, explique la société.

https://www.whatsupdoc-lemag.fr/grand-format/pourquoi-les-generalistes-doivent-absolument-se-former-aux-troubles-du-cycle-menstruel

« May Health ouvre de nouveaux horizons dans le traitement de l’infertilité pour les femmes souffrant du SOPK »déclare Jean-François Morin, directeur des investissements chez Bpifrance, cité dans le communiqué.

Avec AFPwh

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV êtes-vous prêt pour ce nouveau défi collectif ? – .
NEXT le Nîmois François-Xavier Roth épinglé par le Canard chainé