« Marrakech fait son cirque » se déroule du 22 au 25 mai 2024

« Marrakech fait son cirque » se déroule du 22 au 25 mai 2024
Descriptive text here

Le collectif Eclats de Lune organise une nouvelle édition de « Marrakech fait son cirque », du 22 au 24 mai 2024, dans la ville ocre désignée capitale de la culture dans le monde islamique par l’Organisation du monde islamique pour l’éducation, la science et la science. culture (ICESCO). Ainsi, cet événement s’inscrit « dans le cadre de la programmation culturelle mise en place tout au long de l’année » par le ministère de la Jeunesse, de la Culture et de la Communication.

« Marrakech fait son cirque » met en avant « le patrimoine de Marrakech et la tradition des arts du spectacle, sa modernité avec le cirque contemporain, son ouverture sur l’international avec des spectacles d’autres horizons et sa valeur éternelle de partage qui prévaut depuis des siècles », affirme un communiqué de presse. communiqué des organisateurs.

Les spectacles seront donnés sous chapiteau au Parc de la Jeunesse, à proximité des jardins de la Ménara. “Mais pour l’ouverture des festivités, ce sont les artistes qui viendront à la rencontre des spectateurs, dans la grande tradition des arts du spectacle.” Mercredi 22 mai à 16h30 la « Parade des Éléphants » du Théâtre Nomade fera un circuit du Palais des Congrès au Parc de la Jeunesse.

Toujours à l’extérieur du chapiteau, « Danse avec les chevaux » de Sadek El Bahjaoui propose un « tableau équestre poétique qui aura pour décor le majestueux désert de pierres d’Agafay ». Les spectacles seront à petits prix et plusieurs seront gratuits, “l’objectif de ce programme consistant à démocratiser l’art et la culture, en mettant en œuvre une politique de proximité”, ajoutent les organisateurs.

Parmi les autres spectacles figurent « 9.81 » de la Compagnie Racines Carrées (France/Algérie), « Les Oiseaux, une nation dans le ciel » du Théâtre Nomade (Maroc), « Chouf le ciel » de la compagnie Colokolo (Maroc), « Cosmos » de La Main de l’Homme (France/Palestine) et « Cabaret Cirque Oriental », du fondateur du festival, Khalid Tamer.

Selon lui, il s’agira de “transporter le public dans un monde magique où magie, acrobatie et musique se confondent pour créer un moment sublime”. « A travers notre spectacle, nous souhaitons aborder des thématiques contemporaines tout en honorant la richesse de la culture orientale », précise Khalid Tamer.

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV Ce film avec Benoît Poelvoorde et Audrey Lamy cherche des figurants en Lorraine
NEXT Deuxième Sinsofolie à Saint-Sauveur-de-Givre-en-Mai