Un nouveau procédé prometteur similaire au GPS

Un nouveau procédé prometteur similaire au GPS
Descriptive text here

Dans le cadre d’une avancée significative dans la lutte contre le VIH, des chercheurs du Duke Human Vaccines Institute aux États-Unis ont développé une nouvelle méthode pour créer un vaccin qui guide le système immunitaire comme un GPS, le dirigeant étape par étape vers la production d’anticorps contre le VIH. Les résultats de cette étude ont été publiés le 9 mai dans la revue « Cell Host & Microbe ».

Un virus en constante évolution

Le VIH, qui cible le système immunitaire, peut évoluer vers le SIDA s’il n’est pas traité. Appartenant à la famille des rétrovirus, le VIH se caractérise par sa capacité à transformer son ARN en ADN une fois dans la cellule hôte, intégrant son matériel génétique à celui de l’hôte pour se reproduire.

Stratégie vaccinale révolutionnaire

L’étude décrit une approche innovante fournissant des instructions précises au système immunitaire pour lancer la production d’anticorps. Selon Kevin Wiehe, professeur agrégé à la Duke Medical School et directeur de recherche au Duke Human Vaccines Institute, le VIH est l’un des virus à mutation la plus rapide connue. L’objectif à long terme est de développer un vaccin capable de reconnaître diverses souches du VIH.

Le processus initié par Wiehe et son équipe a commencé par cibler le VIH dans sa forme originale avant toute mutation, en utilisant une version modifiée d’anticorps. Réalisant que l’anticorps devrait évoluer pour suivre les mutations continues du VIH, les chercheurs ont ensuite intégré les mutations successives pour identifier celles nécessaires aux anticorps pour cibler efficacement le VIH.

Résultats prometteurs et applications futures

En expérimentant sur des souris, cette nouvelle approche a stimulé le système immunitaire pour produire les anticorps nécessaires. Wiehe souligne que cette publication prouve que la stratégie de vaccination guidée par mutation peut être efficace. Cette technique pourrait également être appliquée à d’autres vaccins contre diverses maladies, notamment les variantes du coronavirus et certains types de cancer.

Cette recherche illustre un potentiel révolutionnaire non seulement dans la lutte contre le VIH mais aussi pour d’autres défis médicaux majeurs, ouvrant une nouvelle voie pour la conception de vaccins personnalisés et hautement efficaces.

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV Podcast – A quoi sert la musique ? – rts.ch – .
NEXT Qui est cette petite fille en robe smockée qui gambade sur le tapis rouge du Festival de Cannes ? – .