Arrivée PMU Pick5 Emirates Poule d’Essai des Poulains (Gr. I), dimanche à ParisLongchamp. Victoire surprise du METROPOLITAN

Arrivée PMU Pick5 Emirates Poule d’Essai des Poulains (Gr. I), dimanche à ParisLongchamp. Victoire surprise du METROPOLITAN
Arrivée PMU Pick5 Emirates Poule d’Essai des Poulains (Gr. I), dimanche à ParisLongchamp. Victoire surprise du METROPOLITAN

Groupe I pour poulains entiers âgés de 3 ans, piste de plus de 1600 mètres, l”Poule d’essai poulain Emirates a été gagné par MÉTROPOLITAIN (photo), conduit par Mario Baratti et édité par Alexis Pouchin, pour les couleurs PRBradley/Iii/Scuderia Scolari. La course s’est déroulée à un bon rythme par ORNE. MÉTROPOLE, qui avait galopé dans son sillage, est lancé dans la zone ouverte, puis il prend l’avantage à 300 mètres du poteau. Courageux et prolongeant bien son effort, il a repoussé toutes les attaques et a également bien contenu la belle fin de course. GÉMEAUX DANSANTS qui a dû se contenter de la première place. ALCANTORrapidement en bonne position, s’est bien battu jusqu’au bout et s’est classé troisième devant DIEGO VÉLAZQUEZ, auteur d’une belle finition après avoir galopé dehors en milieu de peloton, à couvert. Rapidement dans le groupe de tête, RAMADAN est venu prendre l’avantage à mi-ligne droite, puis il n’a pas pu prolonger efficacement son effort et n’a pu que lutter pour les places.

Commentaires (extraits) de Mario Baratti : “C’est un rêve. Nous avons beaucoup cru en ce cheval car c’est un cheval magnifique. Son retour a été plutôt judicieux. Il est facile à monter et passe sur tous les terrains. C’est une grande chance d’avoir un cheval comme celui-là.

… et D’Alexis Pouchin ; « De là à gagner, non, mais j’étais confiant. Il a fait un bon retour. Il est facile à monter et sort bien des cartons. Comme il était un peu mou, je l’ai réveillé pour qu’il soit bien positionné. Quand je l’ai déplacé dans le tronçon ouvert, je l’ai bien préparé pour qu’il finisse et ensuite le cheval a fait le reste. Depuis l’année dernière, le rêve continue. C’est plein d’émotions.

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV Dun. « Chalal mémoire plurielle », un film sur l’artiste marocain
NEXT pourquoi on a été gêné par « L’Amour ouf » de Gilles Lellouche