Anne Teresa De Keersmaeker réenchante les Quatre Saisons

Anne Teresa De Keersmaeker réenchante les Quatre Saisons
Descriptive text here

Pour le week-end d’ouverture du Kunstenfestival, Anne Teresa De Keersmaeker, associée au chorégraphe Radouan Mriziga, a créé Le Ciment d’Armonia et d’Invention, au début de Quatre saisons de Vivaldi interprété par l’ensemble Gli Incogniti par Amandine Beyer. Un double défi : comment renouveler notre regard, grâce à la danse, sur cette musique composée en 1723, devenue un tube populaire ? Et comment évoquer notre nostalgie de la beauté de la nature dans un monde actuel qui la menace ?

Un pari très réussi car après une heure et demie de danse, nous avons redécouvert ces Quatre saisons grâce à quatre danseurs, dans une performance impressionnante.

Anne Teresa De Keersmaeker : Que restera-t-il de nos saisons dans un monde menacé d’effondrement ? Entretien

Le début est déroutant, quelque peu sec pour le spectateur. Un mur de néons clignote pendant plusieurs minutes comme des notes de musique, les danseurs bougent longtemps sans musique, dans des mouvements géométriques abstraits ou concrets du vol d’un aigle (du danseur Boštjan Antončič), de chevaux hennissant ou au galop. Tout un monde inclus dans Vivaldi comme on le voit dès que résonnent des bribes de musiques d’Automne et d’Hiver.

Rosiers : Il Cimento dell’Armonia e dell’Inventione ©Photo : Anne Van Aerschot

Quand celle du Printemps se lève résolument, la musique nous emporte, mêlée étroitement aux danseurs pris dans des virevoltes virevoltants sans cesse répétés. Le spectacle est jubilatoire. Les danseurs suivent des motifs complexes de courbes, de lignes droites, de tourbillons, s’éloignant un temps de la musique puis se mêlant aux chants de coucou ou de tourterelle et même aux aboiements de chiens notés par Vivaldi en marge de la partition et que le redoutable danseur Lav Crnčević imite malicieusement.

mouette

Un numéro de claquettes époustouflant et joyeux.

Brueghel

ATDK explique qu’elle s’est également inspirée de peintures anciennes. A côté des mouvements plus abstraits, on voit les danseurs semeurs ou patineurs sur la glace comme chez Bruegel ou formant un cercle, les bras levés, comme les Trois Grâces du Printemps de Botticelli.

Quand les airs de Vivaldi sont trop célèbres, les danseurs tournent simplement les bras devant eux, mains ouvertes, pour nous offrir avec grâce tous ces instants.

Près de 40 ans plus tard, il semble aussi retrouver par petits fragments des rappels des débuts de Rosas : le claquement des chaussures au sol, le quatuor d’hommes rappelant celui des femmes de Bartok Mikrokosmos.

Anne Teresa De Keersmaeker sur « SORTIE CI-DESSUS ». Entretien

Le spectacle oscille entre de courts unissons et des solos juxtaposés, avec souvent en contrepoint les figures acrobatiques du hip-hop de Nassim Baddag.

Le public est conquis lorsque Lav Crnčević et José Paulo dos Santos se lancent dans un numéro de claquettes époustouflant et joyeux.

Rosiers : Il Cimento dell’Armonia e dell’Inventione ©Photo : Anne Van Aerschot

Les curieux costumes deviennent plus colorés et le mur du fond est recouvert de blanc hivernal. Les danseurs placent-ils une main devant leurs yeux, comme pour se protéger du soleil, ou plutôt pour ne pas voir ce que l’homme fait à la nature ?

Nous savons qu’ATDK est très préoccupée par les désastres du changement climatique. Nos quatre saisons survivront-elles ? Vivaldi évoquait déjà à sa manière les émotions des hommes jusqu’à l’épuisement. Elle a ajouté à la fin du spectacle, un poème en anglais commandé à Asmina Jama, une auteure somalienne, dans lequel, contrairement aux envolées bucoliques de Vivaldi, elle évoque la menace qui nous attend si nous n’agissons pas en « sauveurs ».

Dos à dos

Car d’ailleurs, pour ouvrir ce Kunsten d’une toute autre façon, les Australiens de Théâtre dos à dos, une compagnie dont les interprètes sont handicapés a également présenté ce week-end, au Théâtre National, leur nouvelle et ravissante création Plusieurs mauvaises choses. Nous lirons notre avis sur le site lalibre.be.

De nouveau jusqu’au 31 mai au Rosas Performance Space à Forest, puis en tournée belge et internationale. Infos : kfda.be et rosas.be

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV Zayn Malik a été banni de Tinder à plusieurs reprises car il était considéré comme un imposteur
NEXT découvrez les dernières tendances – .