de grandes foules là-bas – .

de grandes foules là-bas – .
de grandes foules là-bas – .

l’essentiel
Toujours plus populaire, la grande fête de Condom accueille jusqu’à ce soir des dizaines de milliers de fêtards de toutes générations autour des bandas sur la piste.

Depuis vendredi soir, Condom résonne au rythme des airs distillés par les dizaines de groupes qui ont investi le cœur historique de la ville. Leur invitation à faire la fête a été bien entendue par le public. Durant 24 heures, sous un soleil de plomb et jusqu’au bout de la nuit, les musiciens ont été accompagnés par un public nombreux qui mélange toutes les générations.

Le public est au rendez-vous pour le festival.
DDM – S.Lapèreyre

Les deux groupes, En Sol Sarmiento et 47 Ter, qui ont donné le ton vendredi soir, ont su rapidement plonger les milliers de fêtards dans le grand bain. Pendant que les anciens savouraient les premiers morceaux de bandas dans les espaces voisins, sur la place Saint-Pierre, Basques et Parisiens entraînaient dans leurs compositions et reprises un public rassemblé en rangs de plus en plus serrés. Dans la douceur d’une nuit presque d’été, ni les musiciens ni les fêtards ne semblaient fatigués de ce grand bal de notes qui commençait.
Il n’a pas fallu longtemps pour que les visiteurs investissent les nouveaux espaces que les organisateurs du festival leur avaient ouverts, chaque place ou coin de rue créant de nouvelles scènes pour danser et chanter autour des bandas.

Venu du Mexique, Los Leones ont vite trouvé le ton.
ddm – JR

Si certains cherchaient de l’ombre aux heures les plus chaudes hier après-midi, aucune place ne restait libre dans les tribunes baignées de soleil, pour suivre l’évolution sur scène des quinze groupes qui se livraient à leurs joutes dans le cadre du concours général. Un exercice sur scène, inédit le samedi, habituellement réservé à l’épreuve d’animation du dimanche, qui avait le mérite de permettre à chaque groupe d’évoluer à son aise avant de poursuivre l’aventure musicale dans la foule.
Cette première manche de morceau a permis aux spécialistes de la musique banda d’apprécier le niveau musical des groupes en compétition qui ont encore quelques heures pour convaincre le jury et inscrire leur nom au palmarès du festival. Outre la qualité technique, celle du répertoire ou encore la richesse des pupitres de l’ensemble, il faudra de l’endurance pour décrocher le Graal, la Palme d’Or, qui sera décernée cet après-midi, au terme d’un marathon. plus de 24 heures.

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV Maya Angelou fait basculer l’histoire de sa vie
NEXT Les personnes qui présentent cette anomalie sur les ongles sont plus susceptibles de développer un cancer