Avec le festival Bon Esprit de clocher, l’Aubrac au centre du monde gastronomique

Avec le festival Bon Esprit de clocher, l’Aubrac au centre du monde gastronomique
Avec le festival Bon Esprit de clocher, l’Aubrac au centre du monde gastronomique
Chefs parisiens et locaux se retrouvent à Cassuéjouls pour un événement extraordinaire et convivial, une célébration d’une cuisine locale simple.
Hiroko Balas/ Géraldine Martens

Le village de Cassuéjouls, en Aveyron, accueille la quatrième édition de ce micro-festival culinaire et musical. Des chefs locaux et parisiens organisent des déjeuners chez des habitants tirés au sort.

Quatre-vingts habitants, une église du XVe sièclee siècle, un café, un grand pré commun, une petite rivière, des vaches paissant dans les prés… Cassuéjouls, paisible commune de l’Aubrac, surnommée le « Jardin de la Montagne », est sur le point de se transformer, les 18 et 19 mai, dans le village le plus prisé de France. Une douzaine de chefs de la capitale (plus précisément du quartier branché de Belleville) ainsi que de belles tables environnantes sont invités à cuisiner les produits du terroir sur la place du village, dans son bar, son four banal, ainsi que chez l’habitant. Deux concerts intimistes – Astral Bakers, Arthur Teboul et Baptiste Trotignon – auront lieu dans l’église éclairée aux chandelles, ainsi que des DJ sets en plein air. C’est le programme de la quatrième édition du microfestival Bon Esprit de clocher, initié par Alexandre Cammas, co-fondateur de Fooding.

« Tout a commencé un samedi de juillet 2021 avec une grande fête pour fêter mon anniversaire en même temps que mon départ de Foodingexpliquer…

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous en reste 91% à découvrir.

Voulez-vous en savoir plus?

Débloquez tous les objets immédiatement.

Déjà inscrit? Se connecter

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV Un projet commun annoncé entre Ninho et Niska
NEXT elle partage son prénom, Paga s’occupe déjà d’elle