ce film ringard qui fait du bien

Si L’idée d’être avec toi nous divertit par sa légèreté et sa romance pétillante, il ne néglige pas les sujets plus profonds. image : amazon prime, édition : canva

Anne Hathaway et Nicholas Galitzine incarnent des amants impossibles dans une comédie romantique L’idée d’être avec toi disponible depuis le 2 mai sur Amazon Prime. Un film adapté d’un roman, lui-même inspiré du chanteur britannique Harry Styles.

“Un autre film ringard ?!”, diront la majorité d’entre vous. Et pour cause, puisque c’est aussi ce que je me suis dit en le regardant. Mais c’est en m’asseyant pour la deuxième fois devant ma télévision (oui, je l’ai regardé deux fois) que je me suis dit que ce film était plus qu’un scénario plein de clichés et de personnages sans intérêt.

Certes, l’histoire est prévisible, on la devine même dès les premières minutes : Solène Marchand, une mère célibataire de 40 ans incarnée par l’excellente Anne Hathaway, se retrouve par un concours de circonstances à accompagner sa fille au festival de Coachella. C’est là qu’elle rencontre Hayes Campbell, un chanteur de 24 ans et membre d’un boys band populaire, interprété par Nicholas Galitzine. Ni une ni deux, l’étincelle jaillit et une relation improbable commence.

Voici la bande-annonce :

C’est clair qu’on ne parle pas ici d’une œuvre qui va remporter l’Oscar… Mais bon sang, ça fait du bien de se détendre devant un film qui nous procure une dose de bonheur facile, sans prise de tête. Et L’idée d’être avec toi remplit parfaitement ce contrat.

Une légèreté qui fait BIEN

Oui, le scénario est prévisible. On sait très bien comment le film va se terminer et les rebondissements sont aussi surprenants qu’un pétard humide. Mais l’idée ici n’est pas de se mettre le cerveau en ébullition pendant trois heures, mais plutôt de profiter d’un moment agréable devant sa télé.

Le point fort de la comédie romantique est indéniablement le duo Anne Hathaway-Nicholas Galitzine. La première, toujours impeccable, crève l’écran par son charme et son humour. Elle incarne Solène avec justesse et sensibilité, lui donnant une profondeur que le scénario ne lui offre pas forcément. Nicholas Galitzine, quant à lui, est une révélation. Son charisme et sa fraîcheur font de Hayes un personnage attachant, malgré sa renommée et son côté beau cliché. Leur alchimie est palpable et c’est ce qui rend le film si agréable à regarder. On s’attache à ces deux personnages et on a envie de croire à leur histoire, même si on sait qu’elle est vouée à l’échec.

L’idée d’être avec toi ne prétend pas être plus qu’un film de bien-être.Image : Amazon Prime

Si L’idée d’être avec toi nous divertit par sa légèreté et sa romance pétillante, il ne néglige pas les sujets plus profonds. La question de la différence d’âge entre deux partenaires amoureux est au cœur du film. Comme le souligne la productrice Cathy Schulman dans un communiqué, de nombreux obstacles se dressent entre Solène et Hayes et notamment leur différence d’âge considérable (plus de 15 ans), mais aussi leur statut social distinct… Lui est une star, elle est une star de 40 ans. -vieille femme passionnée d’art qui a été abandonnée par son mari pour une femme plus jeune.

Pourtant, malgré ces dissonances, un véritable lien se crée entre eux. La différence d’âge, loin d’être un détail anecdotique, devient un élément central du récit, Source de tensions, mais surtout d’interrogations. Elle suscite incompréhension et désapprobation de la part de l’entourage des deux protagonistes incarnant les préjugés et les conventions sociales qui entourent les relations amoureuses, notamment lorsqu’une célébrité est impliquée. Ce sont toutes ces critiques qui auront raison de leur amour.

« Les gens détestent les femmes heureuses »

L’idée d’être avec toi

Vieillir n’est pas si vrai terrible

Mais L’idée d’être avec toi a une autre corde à son arc et c’est peut-être la plus importante à mes yeux : le personnage de Solène interprété par Anne Hathaway. En tant que femme de 40 ans, elle est confrontée aux diktats de la société et à la peur de vieillir. Mais elle assume son âge avec grâce et assurance, sauf lorsqu’il s’agit de s’exhiber en bikini devant des jeunes filles aux abords de la somptueuse villa du sud de la France louée par Hayes.

Ce film s’adresse à toutes les femmes qui ont peur de vieillir, moi y compris. Voir ma vie défiler sans avoir le temps d’en profiter déclenche de terribles crises d’angoisse. La société nous bombarde de messages sur l’importance de la jeunesse et de la beauté, et il est facile de se sentir dépassé par le passage du temps. Mais L’idée d’être avec toi m’a offert une bouffée d’air frais.

Bien entendu, le film n’est pas un chef-d’œuvre cinématographique. Mais ça fait du bien, ça fait sourire et ça inspire. En fin de compte, il n’y a rien de mal à profiter d’une histoire captivante et à s’adonner à un plaisir coupable sans se sentir coupable.

Alors, si vous cherchez un film léger, divertissant et qui vous fera du bien, L’idée d’être avec toi est fait pour vous. N’espérez cependant pas être surpris ou contrarié, mais laissez-vous emporter par la vague de positivisme et de bonne humeur qu’il dégage. Et surtout n’oubliez pas : vieillir n’est pas un défaut, c’est un privilège.

L’idée d’être avec toi est disponible sur Prime Video depuis le 2 mai 2024.

Fan de cinéma ? Ces articles pourraient vous intéresser !

Dakota Johnson est très drôle dans une interview

Vidéo: Watson

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV Sylvie Tellier se confie sur sa relation tendue avec Geneviève de Fontenay, dès son élection
NEXT Les cuisiniers des cantines scolaires du Vaucluse formés pour utiliser moins de viande et plus de protéines végétales