Quinté+ : Préparez l’épreuve Quinté+ de ce samedi 11 mai

Les partants du Quinté+ de ce samedi 11 mai

R1C4

PRIX DES DUCS DE NORMANDIESAMEDI 11 MAI
CAEN – 2450 METRES – DÉPART : 15h15

Mon préféré

15 – Idao de Tillard : Le champion de Thierry Duvaldestin a tout remporté lors du meeting d’hiver 2023 – 2024, dont le mythique Prix d’Amérique – Legend Race. Du jamais vu depuis sa victoire dans le Prix de Sélection le 2 mars, il aurait dû faire sa rentrée dans le Prix de l’Atlantique mais a connu un léger revers. Son entourage s’est donc rabattu sur cette épreuve avant de s’envoler vers la Suède et l’Elitlopp. Invaincu à droite (5 sur 5), il vise ici une 10e victoire consécutive.

16 – Hohneck : Le protégé de Philippe Allaire suit le même programme que l’année dernière pour atteindre les sommets à l’Eliltop. Auteur d’une rentrée des plus encourageantes dans le Prix de l’Atlantique, où il s’est classé deuxième, il tentera ici de défendre son titre face à l’ogre Idao de Tillard (15). C’est un choix prioritaire.

13 – Hokkaido Jiel : Deuxième de l’édition 2023, derrière Hohneck (16), le représentant de Jean Luck a obtenu le même classement dans le Prix d’Amérique – Legend Race 2024, devant cette fois Idao de Tillard (15). A l’aise sur les pistes de droite, il devrait progresser pour son retour honorable dans le Prix Kerjacques. Au terme d’un parcours économique, il peut terminer très vite et monter à nouveau sur le podium.

14 – Baie de la pute : Le vainqueur du Prix d’Amérique – Legend Race 2023 a réalisé un magnifique effort final dans le Prix Kerjacques en terminant troisième près d’Usain Toll et Gamay de l’Iton (14). Il faut oublier son échec (8e) dans le Prix de l’Atlantique, où il a été mené trop offensivement. Très efficace lors de sa saison de reproduction, il faut absolument l’acheter.

2 – Gamay de l’Iton : Absent depuis trois mois, le fer de lance de l’écurie d’Hugues Lévesque a retrouvé la plénitude de ses ressources, en témoigne sa dernière performance dans le Prix Kerjacques. Malgré un parcours le nez au vent, il s’est montré extrêmement accrocheur jusqu’au bout, n’étant dominé que par Usain Toll dans les phases finales. S’il peut prendre le commandement, il peut aller loin.

3 – Gaspard de Brion : On attendait mieux de sa part dans le Grand Prix Angers Loire Métropole, où il a terminé sixième. Il lui fallait sans doute encore une « vraie course » et le profil de la piste caennaise sera à son avantage. Une rééducation de sa part est possible.

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV La maison de Drake bouclée après la fusillade de Toronto
NEXT Un nuage de solidarité après l’annulation partielle du Festival