EN IMAGES, EN IMAGES. Une centaine de camions mobiles présents au FoodTrucks Festival de Buxerolles

EN IMAGES, EN IMAGES. Une centaine de camions mobiles présents au FoodTrucks Festival de Buxerolles
EN IMAGES, EN IMAGES. Une centaine de camions mobiles présents au FoodTrucks Festival de Buxerolles

Cornets de frites, burgers, poulet, poisson… Au FoodTrucks Festival, il y en a pour tous les goûts. Pour cette édition, qui se déroule jusqu’au samedi 11 mai, des vendeurs ambulants insolites ont garé leurs camions au parc Bizais à Buxerolles (Vienne).

A peine entré dans le parc des Bizais de Buxerolles que l’odeur des fritures et des aliments se fait déjà sentir. Des milliers de visiteurs gourmands déambulent dans l’allée principale. Cuisine mexicaine, turque, brésilienne, libanaise, des dizaines de food trucks vous mettent l’eau à la bouche.

Certains s’arrêtent, par simple curiosité, tandis que d’autres franchissent le pas. Pas pour manger, mais pour se faire tailler la barbe, comme Laurent. C’est la première fois qu’il vient au festival. En se promenant avec des amis, il a découvert ces centaines de food trucks. Quelle ne fut pas sa surprise lorsqu’il apprit qu’il y avait un coiffeur-barbier ambulant. “Je trouve que c’est une idée originale, c’est vraiment cool., explique-t-il, les yeux fermés, immobile sur son siège. Pas besoin de réserver, il vous suffit d’attendre votre tour pour vous habiller.

>>

Pourquoi ne pas vous faire une petite beauté en plein festival ?

© Paul Grelier – France Télévisions

Le gérant de ce salon ambulant, nommé Le camion de la Barbier, a fait appel à Mathieu, un intervenant extérieur et originaire de Buxerolles. Déjà présent lors de la précédente édition, Mathieu est fan de ce festival. “Ce qui plaît vraiment ici, ce sont les foules, les gens. Et des food trucks évidemment”s’exclame-t-il en riant.

Un peu plus loin dans l’allée se trouve un… camion de massage. Les familles s’arrêtent, posent des questions. Il est vrai qu’on peut se demander ce qu’un camion ambulant dédié au bien-être fait pour un tel événement. Christelle Perridy, gérant de ce camion, estime que ce festival est L’opportunité idéale de se démarquer. “Je suis allé à ce festival parce que je sais que je suis un camion hors du commun et je me suis dit qu’il y avait quelque chose à faire ici, pour me faire connaître auprès d’un autre public.« .

>
>

Christelle possède un camion ambulant dédié aux massages et soins bien-être.

© Paul Grelier – France Télévisions

Cela fait deux ans et demi qu’elle s’est lancée dans cette aventure itinérante, juste après la crise sanitaire. Christelle Perridy se déplace principalement dans le nord des Deux-Sèvres, entre Bressuire, Parthenay et Thouars. “Je peux aussi aller en Vendée, dans le Maine-et-Loire, mais aussi à Vienne“, Elle ajoute. Et elle ne regrette pas son nouveau choix de vie, bien au contraire. “Le fait de venir chez les gens leur enlève beaucoup de stress, au lieu de venir après le travail et de reprendre la route.« .

>Plus de 100 000 visiteurs sont attendus cette semaine au festival.
>

Plus de 100 000 visiteurs sont attendus cette semaine au festival.

© Paul Grelier – France Télévisions

15h, pour six personnes, ça me fait du bien !« . En remontant l’allée principale, on entend Maëva parler aux visiteurs. Ils viennent de réserver un créneau en journée pour participer à son escape game. Basée à Guérande (Loire-Atlantique), Maëva gère ce camion insolite depuis 2019 avec d’autres partenaires. “ÔJ’adore les jeux d’évasion et jeux de sociétéétéelle dit. Nous devions cœur faire découvrir notre jeu de manière insolite en proposant des jeux d’aventure, des chasses au trésor, ou encore les grands formats plus adaptés, pour les entreprises par exemple« .

>Sous une immense tente pour se protéger du soleil radieux, les visiteurs s'attablent pour déjeuner.
>

Sous une immense tente pour se protéger du soleil radieux, les visiteurs s’attablent pour déjeuner.

© Paul Grelier – France Télévisions

C’est la deuxième année que je viens au festival. Il y a une super ambiance et je rencontre plein d’autres gestionnaires de camions. Nous venons ici parce que nous aimons impliquer les gens et découvrir les’échapper jeu. L’ambiance du festival est agréable», conclut-elle en remettant un petit tract aux passants.

>Le chalet gourmand porte bien son nom : spécialités alsaciennes, tartiflette et même churros.
>

Le chalet gourmand porte bien son nom : spécialités alsaciennes, tartiflette et même churros.

© Paul Grelier – France Télévisions

Pour cette année, les organisateurs ont souhaité ouvrir leur festival sur d’autres mondes. L’Encre du Paradis, camion ambulant dédié au tatouage, en fait partie. Et ce n’est jamais vide. Yann Lapaix, gérant de ce camion ambulant, désinfecte ses outils de travail en attendant le prochain client. C’est la première fois qu’il vient au festival et depuis l’ouverture, il est ravi. “Depuis hier soir, je n’ai pas arrêté. Je travaille plus cette semaine que lors des conventions de tatouage», se souvient-il en souriant.

>Yann Lapaix parcourt toute la France pour tatouer ses clients.
>

Yann Lapaix parcourt toute la France pour tatouer ses clients.

© Paul Grelier – France Télévisions

Auparavant tatoueur dans un magasin physique, il décide de se lancer dans son aventure solo en 2022.Je voyage partout en France, cela me permet de voyager. je Je peux aller où je veux.. Et c’est une belle réussite. “Je fais ça devant les maisons de mes clients, les gens sont heureux de rentrer du travail et d’avoir ça à proximité« . Depuis que Yann Lapaix possède son propre camion ambulant, la clientèle est encore plus diversifiée qu’avant. “Un jour, j’ai même tatoué le maire de mon village, mais il ne voulait pas que tout le monde le sache. Alors je Je l’ai tatoué partout dans le dos, derrière sa maison..

>Des concerts et des activités sont également prévus tout au long de la semaine pendant le festival.
>

Des concerts et des activités sont également prévus tout au long de la semaine pendant le festival.

© France Télévisions

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV l’hypothèse infectieuse – .
NEXT A Douarnenez, la musique crétoise à l’honneur vendredi à Sainte-Hélène