comment expliquer ces chiffres ? – .

comment expliquer ces chiffres ? – .
comment expliquer ces chiffres ? – .

Au total, l’année dernière, 157.000 Belges ont contracté une infection à l’hôpital. Le Centre européen de prévention et de contrôle a comparé les chiffres de 31 pays européens. La Belgique s’en sort moins bien que ses voisins européens.

Chaque jour, des milliers de personnes franchissent les portes des hôpitaux. Autant de possibilités d’infiltration de microbes et de bactéries. “Ce sont des gens qui n’avaient rien et à leur sortie de l’hôpital ils étaient malades”, déplore ce patient liégeois. “Je fais très attention, j’ai un masque et tout ce qu’il faut dans mon sac pour me désinfecter les mains, je n’embrasse personne”, raconte un autre visiteur.

Infections hivernales

En Belgique, 7% des patients sont touchés chaque année par une infection liée aux soins. La moyenne européenne est de 6,5%. « Il s’agit avant tout d’infections respiratoires puis d’infections urinaires », constate Catherine Gérardy, infirmière-chef à l’hôpital Citadelle. « On sort de l’hiver, le covid est toujours là… On sort aussi d’une grosse période où la grippe n’a pas été très sympathique. Il existe également de nombreux petits virus respiratoires, notamment en pédiatrie.

Antibiotiques

Traçage des infections et contrôle des procédures de stérilisation : ce travail de prévention reste essentiel. Un tiers des micro-organismes détectés lors des infections sont des bactéries résistantes aux antibiotiques. « Il faut vraiment réguler la consommation d’antibiotiques », poursuit Catherine Gérardy. « Chaque professionnel de la santé doit faire très attention à prescrire le bon antibiotique, au bon dosage et selon les bonnes recommandations, afin d’éviter que les bactéries ne deviennent encore plus résistantes.

Manque de personnel soignant

Le rapport recommande également davantage de personnel soignant, notamment une infirmière pour 100 lits occupés. La Belgique compte actuellement moins d’un patient à temps plein pour 250 patients.

infections hospitalières

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV certaines bactéries de la flore vaginale augmentent les risques
NEXT «Je suis très impatient de retrouver l’Empire»