Cette IA est capable de prédire les futurs besoins psychologiques des patients atteints de cancer

Cette IA est capable de prédire les futurs besoins psychologiques des patients atteints de cancer
Cette IA est capable de prédire les futurs besoins psychologiques des patients atteints de cancer

Des scientifiques de l’Université de la Colombie-Britannique ont développé une intelligence artificielle (IA) capable de prédire les futurs besoins psychosociaux et psychiatriques des patients atteints de cancer.

Le cancer est une tumeur très courante. Cette maladie est la deuxième cause de décès par an dans le monde. En France, on estime que 3,8 millions de personnes vivent avec un diagnostic de cancer. Outre les traitements lourds et les conséquences physiques qu’entraîne cette tumeur, les cancers de tous types, peut également causer de la dépression et de l’anxiété chez les patients. Toutefois, ces aspects psychologiques ne sont pas anodins. Ils peuvent influencer le rétablissement des patients. Pour résoudre ce problème, des chercheurs de l’Université de la Colombie-Britannique et du centre de cancérologie ont développé l’IA pour aider à détecter les futurs besoins de soutien psychologique. Leurs recherches ont été rendues publiques dans la revue scientifique Nature.

Une IA pour prédire les besoins psychosociaux et psychiatriques

Face à la maladie, certains patients peuvent ressentir une détresse psychologique, ce qui peut grandement influencer leur rétablissement. Mais grâce à cette nouvelle IA, les oncologues pourront prédire si oui ou non Les patients devront consulter un spécialiste d’ici un an. Cette technologie serait même capable pour identifier le type de soins dont ils auront besoin : psychosocial ou psychiatrique. “L’IA pourrait inciter l’oncologue à parler à son patient des services psychiatriques ou déclencher l’envoi aux patients d’un e-mail contenant une liste personnalisée des services disponibles”, » a déclaré le chercheur principal, le Dr John-Jose Nunez, psychiatre et chercheur clinicien au Mood Disorders Centre de l’Université de la Colombie-Britannique.

Comment fonctionne cette IA ?

Mais comment est-ce possible ? Généralement, dans un parcours thérapeutique visant à détecter un cancer, les patients rencontrent un oncologue. Ce dernier, lors d’une première réunion, établit un rapport de consultation dans lequel est mentionné, entre autres, antécédents médicaux et psychosociaux et options de traitement à suivre. C’est ce document qui sera donc analysé par l’IA grâce au « traitement du langage naturel ». Cette intelligence va donc scanner le contenu de ces rapports et détecter des indices relatifs à la psychologie du patient tels que : les habitudes de consommation d’alcool ou de drogues, le type de cancer ou des troubles psychologiques antérieurs. En stockant toutes ces informations, cet appareil sera capable de prédire les besoins en suivi psychologique ou psychiatrique des patients. Cette technique a déjà fait ses preuves, notamment dans l’analyse et la synthèse de rapports médicaux. L’appareil a pu comprendre comment les mots sont liés les uns aux autres grâce à un système de réseaux neuronaux dits « convolutifs ».

70% de réussite et améliorations en cours

Invraisemblable, n’est-ce pas ? Pour développer cette IA, les scientifiques ont réalisé des tests sur 47.625 patients du centre de cancérologie de la Colombie-Britannique, dont les données médicales sont restées anonymes. Ces expériences ont montré une efficacité de plus de 70%. Cependant, l’IA a raté un certain nombre d’opportunités d’orientation vers un psychologue.
Les scientifiques continuent d’améliorer la précision et l’efficacité de cet appareil et considèrent ces résultats comme « l“L’énorme potentiel de l’IA pour agir essentiellement comme un assistant personnel pour les oncologues, aidant à identifier plus tôt les besoins en matière de santé mentale et garantissant à davantage de patients le soutien dont ils ont besoin.” Ils envisagent également d’étendre l’utilisation de cette méthode à d’autres domaines de la santé dans lesquels les facteurs psychosociaux jouent un rôle important.

Vous pourriez également être intéressé par :

⋙ Comment les outils d’intelligence artificielle peuvent nous aider à prédire les futures pandémies

⋙ Ça y est, l’IA peut prédire votre mort !

⋙ On pourrait détecter les signes du cancer plusieurs années avant son apparition selon cette étude

⋙ Cancer : comment le détecter avec une prise de sang ?

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV Qu’est-ce que le syndrome de Marfan ? – .
NEXT L’acteur Ali Bennour à - : «Je crois à l’importance et au rayonnement du théâtre universitaire»