réflexion autour du féminisme et des héroïnes fictionnelles et réelles au collège Gustave Flaubert à Paris

Durant l’année scolaire 2023-2024, le dispositif Jeunes en librairie en Île-de-France, soutenu par la DRAC Île-de-France, l’association Bibliothèques de Paris et en partenariat avec le ministère de l’Éducation nationale et de la jeunesse, permet le soutien à 114 projets dans toute la région Ile-de-France. Pour cette nouvelle édition, la Société française d’intérêt des auteurs écrits (SOFIA) s’associe au dispositif.

14 de ces projets se déroulent au sein de l’Académie de Paris.

Au collège Gustave Flaubert à Paris se déroule un riche projet mêlant parcours de découverte de la chaîne du livre et exploration d’œuvres littéraires sur le thème de l’engagement et de la lutte pour les droits des femmes. A cette occasion, les élèves de 6e2 étudiera le livre Combien de pas vers la lune et rencontrera son auteure, Carol Trébor ainsi que d’autres professionnels du monde du livre.

Une recherche approfondie pour comprendre l’œuvre de l’auteure et en apprendre davantage sur l’histoire de femmes remarquables

Depuis janvier, la classe prépare sa rencontre avec Carol Trébor en réalisant une recherche documentaire au CDI du collège en association avec la lecture d’un ouvrage sur une femme, vivante ou non, fictionnelle ou réelle. Parmi leurs choix : Marie-Curie et Malala Yousafzai ou encore des héroïnes de bandes dessinées comme Esther des Les cahiers d’Esther par Riad Sattouf. L’objectif est de créer et de présenter un musée vivant composé de différentes femmes intellectuelles, artistes, scientifiques et politiques. A l’aide des fiches complétées (voir photo ci-dessous), les élèves présenteront la biographie de la femme qu’ils auront choisie sous forme de capsule audio.

Le projet sur Genially et les fiches biographiques de deux étudiants sur leurs héroïnes © Emilie Deniau

Ils auront ainsi un aperçu de ce que peuvent être les travaux de recherche menés par les auteurs lorsqu’ils écrivent un roman biographique ou inspiré d’un personnage réel, comme c’est le cas dans le livre dont ils parleront avec Carole Trébor. Afin de consolider ce travail de recherche quasi journalistique, les étudiants écrivent et publient, au fur et à mesure de l’avancement du projet, des articles relatant leur aventure Jeunes en librairie dans le journal du lycée, « Flaubert raconte ». Les travaux des étudiants seront visibles au CDI et, pour certains, offerts en décoration à la librairie Jonas.

Rencontre avec des professionnels du monde du livre

Deux rencontres animées ont eu lieu dans des lieux différents au cours desquelles les étudiants ont pu poser leurs questions sur le métier du livre à deux professionnels partenaires du projet : une médiathèque de la médiathèque Jean-Pierre Melville et la libraire, Mme Bertin, de la librairie. Jonas. Ils ont tous deux été chaleureusement accueillis et les étudiants étaient très curieux. La rencontre avec l’auteure est prévue le 6 mai et s’annonce extrêmement riche car les deux aspects du féminisme et de l’écriture seront explorés.

>>

Rencontre avec le libraire au CDI du collège © Emilie Deniau

>Exposition d'œuvres au CDI du collège - Site Emilie Deniau.jpg>

Exposition d’œuvres au CDI du collège © Emilie Deniau

Grâce à leurs recherches et aux différentes rencontres réalisées, les étudiants seront (presque) au moins aussi experts en la matière que leur intervenant. En effet, lors de ce projet, des séances sur l’égalité femmes-hommes ont été réalisées en classe. Le livre de Carol Trébor, Combien de pas vers la lune, traite du sort de l’ingénieure spatiale Katherine Johnson, une femme afro-américaine née au début du XXe siècle et sera l’occasion de discussions approfondies.

Les jeunes en librairie 2023-2024 pour l’Académie de Paris en chiffres

Jeunes en librairies 2023-2024 pour l’Académie de Paris c’est :

>1 image.jpg>

Les jeunes en projet de librairie sont initiés par des membres de la communauté éducative et des professionnels du livre, notamment des libraires, et prennent la forme d’au moins deux rencontres :

Le libraire vient en classe présenter son métier, sa librairie et les autres métiers de la chaîne du livre,

Une visite de la librairie partenaire est organisée, au cours de laquelle les étudiants utilisent des bons Lire d’un montant de 25 € par étudiant, remis par le dispositif Jeunes en Librairies, pour des achats individuels et personnels.

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV Le « rituel de la rage », une nouvelle tendance coûteuse pour exprimer sa colère contre le « patriarcat »
NEXT cette célèbre actrice était envisagée pour incarner Laeticia Hallyday à l’écran