Capdenac-Gare. Une pépite de jazz manouche

Capdenac-Gare. Une pépite de jazz manouche
Capdenac-Gare. Une pépite de jazz manouche

Jeudi 25 avril, la salle Ambiance était pleine pour accueillir le groupe Shamade Swing Trio programmé par « Le Caveau de la Gare » de l’OSCC. Benoit, Julien et Sébastien ont su ravir le public avec leur musique « jazz manouche et swing ». « Définir le style jazz manouche, c’est se laisser emporter par le jazz et par les accents joyeux de l’Europe de l’Est. Django Reinhardt et Stéphane Grappelli ont eu jeudi soir les mains posées sur les épaules des trois musiciens”, explique l’un des organisateurs. Contrebasse, guitare et violon étaient là pour interpréter des morceaux célèbres mais aussi les compositions du trio. Le public, charmé, ressentait l’irrépressible envie de battre le rythme, de suivre les tempos émouvants de la valse, du charleston et de la rumba. Les initiés du jazz, à travers leurs applaudissements, ont apprécié les mouvements d’improvisation et les passages de relais de la guitare au violon et l’harmonie soutenue par la contrebasse. Le prochain spectacle au « Caveau de la Gare » aura lieu le jeudi 6 juin, avec le retour de la troupe du théâtre figeac « Avis De Pas Sage » qui interprétera cette fois « Le Docteur malgré lui » de Molière. Les bénévoles du Caveau attendent un public nombreux pour découvrir ou revoir l’un des chefs-d’œuvre classiques du théâtre français.

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV 1er juillet 1961, la fin de la nuit
NEXT Des milliers de joueurs en ligne jouent à ce jeu illégal, parfois sans le savoir