La région fortement touchée par les cancers ORL « facilement évitables »

La région fortement touchée par les cancers ORL « facilement évitables »
La région fortement touchée par les cancers ORL « facilement évitables »

Comment expliquer que les Hauts-de-France soient plus touchés par les cancers ORL ?

«Par le fait que les intoxications par le tabac et l’alcool restent assez élevées dans la région. Ce sont les deux principaux facteurs de risque. Et on s’est rendu compte, il y a quelques décennies, que le papillomavirus (VPH) a également provoqué des cancers ORL (1), en particulier chez les patients plus jeunes. Et cette proportion est en augmentation. »

Comment les prévenir ?

« En réduisant les facteurs de risque que l’on connaît très bien, le tabac et l’alcool. Et, pour les cancers induits par les HPV, par la vaccination qui est désormais recommandée à tous les jeunes, garçons et filles, entre 11 et 14 ans. Un rattrapage est possible jusqu’à 19 ans. Ceci afin d’éviter toute exposition. Dans les pays où elle est pratiquée depuis bien plus longtemps, elle a montré une forte réduction des cancers provoqués par les HPV, même ORL. »

Quels signes doivent vous alerter ?

« Difficultés à avaler, changements de voix, douleurs dans la gorge ou dans la bouche, saignements de la bouche ou bosses dans le cou, dans la bouche. Ce sont des signes que l’on peut comparer à une maladie bénigne. Mais si vous présentez l’un de ces symptômes depuis plus de trois semaines, vous devez contacter votre médecin pour qu’il soit examiné et voir si d’autres examens sont nécessaires, ou une consultation spécialisée si nécessaire. »

Ce type de cancer est-il bien traité ?

« Oui, s’il est détecté tôt, comme tous les cancers. Plus ils sont pris tôt, plus grandes sont les chances de guérison. Dans tous les cas, ce sont des cancers de bon pronostic dans l’ensemble. Il existe trois principaux types de traitements : la radiothérapie, la chimiothérapie et la chirurgie. Il existe différentes indications de traitement selon le stade du cancer et sa localisation. Il s’agit d’un cancer facilement traitable et évitable grâce à ces mesures préventives. Souvent, dans les Hauts-de-France, on observe un diagnostic plus tardif qui, de fait, conduit à un moins bon pronostic. »

Et qui est le plus touché ?

« Ces cancers touchent 70 % d’hommes, 30 % de femmes, mais on constate qu’ils sont de plus en plus touchés. Et les patients touchés par les cancers provoqués par le papillomavirus sont plus jeunes que les patients habituels (entre 50 et 64 ans). »

1. Cancers de la gorge, du larynx, des amygdales, de la cavité buccale, des sinus, etc. On parle généralement de cancers de la tête et du cou.

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV Les rumeurs de divorce se multiplient entre Jennifer Lopez et Ben Affleck
NEXT le look le plus fou de Cannes 2024 ? – .