Science ou Fiction, ou la lutte contre la désinformation

Science ou Fiction, ou la lutte contre la désinformation
Descriptive text here

Découvrez le podcast derrière cette adaptation écrite, en Science ou Fiction. Cliquez ici pour vous abonner au podcast. © Futura

A l’occasion de la sortie du 100ème épisode de Science ou Fiction, le podcast qui démêle le vrai du faux, lancé par Futura en mai 2022, Emma HollenEmma Hollenresponsable audio chez Futura, et Mélissa LepoureauMélissa Lepoureau, plume et voix du podcast, rencontrés pour une interview audio exclusive, à découvrir ci-dessus. Voici quelques points à retenir de cette conversation.

C’est avant tout une longue phase de documentation. Il s’agit d’identifier quelles sont les bonnes sources : celles qui se rapprochent le plus de la Source originale, qui permettent de répondre efficacement à la question posée, celles qui sont les plus fiables. Si cette démarche prend du temps, c’est qu’aujourd’hui, face à la multiplicité des sources et des informations, il faut faire le tri et ne conserver que la vérité.

Un épisode de Science ou de Fiction est aussi, bien entendu, une phase d’écriture. En quelques minutes, les informations essentielles doivent être clairement énoncées, avec une touche d’humour, pour attirer notre public dans ce que nous disons.

Une fois l’écriture terminée, l’enregistrement se fait au micro. Vient ensuite le nettoyage des bruits parasitesparasites, prises et respirations manquées, pour ne laisser que ce qui est utile à la compréhension dans le montage. Le montage final comprend donc la voix, mais aussi de la musique, des jingles, et des citations du cinéma, des séries et du web, qui ajoutent une touche d’humour supplémentaire.

Une fois que tout sera en place, l’épisode pourra être publié, pour le plus grand plaisir d’écoute de nos abonnés.

Aujourd’hui, le métier de journaliste est difficile en raison de la désinformation constante qui circule en ligne. Lorsque l’on souhaite réaliser des travaux de décryptage, il est impératif de se rapprocher le plus possible de la Source primaire, pour vérifier que l’information concernée n’a pas été déformée. Compte tenu du nombre de sources d’information possibles et existantes, il peut devenir de plus en plus difficile de savoir comment obtenir des informations, comment extraire de véritables informations de tout ce flux d’idées.

Si vous souhaitez une bonne approche pour naviguer, vous pouvez suivre cette méthode. Lorsque vous lisez un article, ou tentez de vous renseigner sur un sujet précis, il est important de déterminer qui est l’auteur et quel est son objectif : souhaite-t-il simplement raconter des faits ou a-t-il pour but de donner votre avis ? Une fois ces éléments identifiés, vous pouvez vous pencher sur la nature du site : s’agit-il d’un média ? Un site gouvernemental ? Un article scientifique ? Autre chose ? Vous pourrez ainsi comprendre d’où vient l’information et quelles motivations animent le support qui la véhicule (buzz, information, propagande, etc.). Si l’article que vous lisez n’est pas la Source principale, vous pouvez le rechercher pour vérifier que les déclarations n’ont pas été déformées. La date de l’article est également importante et n’oubliez pas de vérifier l’article pour déceler les incohérences.

L’important est de croiser vos sources, de vérifier que les informations restent les mêmes, et ne sont pas déformées ou différentes d’une autre Source. Effectuer ce travail de vérification et Vérification des faits c’est vraiment un bon point de départpoint de départ. De nombreux sites existent pour vérifier la véracité des informations, comme l’AFP ou le Snopes, et bien d’autres. N’hésitez pas à y jeter un oeil !

Réseaux sociaux et « information »

Avec l’avènement de réseaux sociauxréseaux sociaux Aujourd’hui, il est très tentant de croire à quelque chose qui a été expliqué par un influenceur ou un producteur de contenu. Mais parfois, si l’on creuse un peu plus, on se rend compte que ce que la personne explique est complètement faux. Peut-être qu’elle a mal compris, peut-être qu’elle a exagéré. Bien entendu, l’erreur est humaine, tout comme l’incompréhension. Mais il est très facile d’assimiler une idée et d’y croire lorsqu’elle a été expliquée sur les réseaux sociaux et que l’on n’a pas vérifié sa véracité par la suite. Il est alors difficile de s’en détacher par la suite, même lorsqu’il nous est prouvé par A+B que c’était faux depuis le début.

Avec le podcast Science ou fiction, c’est ce que nous essayons de transmettre. Certaines rumeurs survivent des années, voire des siècles, parce qu’on ne pense pas à vérifier si ce qu’on nous dit est vrai ou faux. Alors elles se transmettent de génération en génération, et l’idée reçue nous colle et nous fait dire des bêtises. C’est parfois innocent, comme l’idée selon laquelle l’âge d’une coccinelle est indiqué par le nombre de points sur son corps. dosdosparfois plus dangereux, comme croire que foudrefoudre ne tombera pas deux fois au même endroit !

Merci !

Enfin, nous tenons à vous remercier, vous les auditeurs, et vous aussi lecteurs passionnés, de nous suivre chaque semaine depuis mai 2022. C’est particulièrement agréable et motivant de pouvoir compter sur vos retours, toujours très positifs et constructifs, mais aussi sur vos demandes concernant les sujets des prochains épisodes. Nous avons déjà abordé certaines thématiques que vous nous avez suggérées, alors continuez à nous écrire en commentaires sur nos épisodes !

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV “Si je suis le porte-parole de quelqu’un, ce n’est que moi-même.” – .
NEXT Une nouvelle façon de traiter l’obésité ? Les scientifiques découvrent les effets surprenants d’un nouveau médicament