Patrice Lafont, président du comité conchylicole de Méditerranée

Patrice Lafont, président du comité conchylicole de Méditerranée
Patrice Lafont, président du comité conchylicole de Méditerranée

De Tarascon où il est né, de la Lozère où il a grandi, de l’Andalousie où il a observé les oiseaux, jusqu’à sa découverte du bassin de Thau à 25 ans, tout a conduit Patrice à l’engagement.

Le Tarasconnais est né en 1978. A 15 ans, la famille s’installe à la campagne et l’adolescent découvre la cueillette des champignons et la pêche.

Toutes ses vacances en Lozère accentuent l’amour de Patrice pour la nature, son envie de passer sa vie à comprendre et à prendre soin de l’environnement.

Après une première vie consacrée aux oiseaux et à la botanique du monde entier, Patrice tombe amoureux des étangs de Thau et de ce qui s’y passe… Il se forme au Lycée de la Mer à Sète.

Après avoir regardé le ciel et les oiseaux, vous vous retrouvez la tête dans l’eau avec des coquillages. A 28 ans, il s’installe comme conchyliculteur à Frontignan. Et c’est le début d’une grande passion.

Très vite il s’est dit qu’il fallait suivre le chemin de cette corporation qui culturellement ne parle pas et ne se plaint jamais. Il rejoint le syndicat des jeunes agriculteurs de l’Hérault.

En 2013, il est élu à la Chambre d’Agriculture. Et 5 ans plus tard, en 2018, il lance l’élection à la présidence du Comité conchylicole méditerranéen.

Aujourd’hui au milieu de son deuxième mandat, il fait le point. Une chose est sûre : la passion est toujours là.

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV Son appendicite a été prise pour une simple gastro, il est décédé à neuf ans
NEXT Neil Young et Crazy Horse partagent le premier single de leur prochain album d’archives