Artus réagit à sa montée sur les marches du Festival de Cannes avec l’équipe de son film Un petit truc en plus

Artus réagit à sa montée sur les marches du Festival de Cannes avec l’équipe de son film Un petit truc en plus
Artus réagit à sa montée sur les marches du Festival de Cannes avec l’équipe de son film Un petit truc en plus

L’équipe du film Un petit quelque chose en plus a enfin franchi les marches du Festival de Cannes ce mercredi 22 mai. Le réalisateur Artus, entouré de plusieurs de ses comédiens, s’est félicité de ce grand moment pour l’équipe de son film, qui cartonne en salles.

C’est le film punchy de ce printemps dans les salles françaises. Non, nous ne parlons pas ici du mastodonte Dunes 2 de Denis Villeneuve, mais bien de Petit Poucet Un petit quelque chose en plus d’un certain Artus. L’humoriste et acteur passe pour la première fois derrière la caméra et le résultat dépasse certainement toutes ses espérances : avec 500 000 entrées en trois jours, le long métrage réalise tout simplement le deuxième meilleur départ de l’histoire Le cinéma français derrière Bienvenue chez les Ch’tis ! Le cap des trois millions d’entrées a d’ailleurs été dépassé en tout début de semaine et c’est donc tout naturellement qu’Artus et son équipe ont été invités à gravir les marches du Palais des Festivals de Cannes ce mercredi. Un honneur tout particulier puisque le film compte dans ses rangs plusieurs acteurs handicapés.

Artus heureux après avoir monté les escaliers

Avant la prestigieuse cérémonie, Artus était agacé de constater que les grandes marques de luxe avaient refusé d’habiller ses jeunes stars. “Je pense que c’est toujours plus élégant pour une marque de s’habiller Brad Pitt que d’habiller (…) Artus et encore plus d’acteurs handicapés”, » a-t-il déclaré sur France Inter le 11 mai, avant de voir le groupe Kering lui tendre la main. C’est donc accompagné d’Alice Belaidi, Clovis Cornillac, Marc Riso mais aussi de la jeune Marie Colin et Sofian Ribes qu’Artus a gravi les marches, joliment habillé, ce mercredi.

Une revanche pour le réalisateur, qui a exprimé sa joie au micro de AFP, juste après la cérémonie : «Ils ont foiré tous les codes, ils ont tout foutu, c’était génial, c’était magique. Monter les marches est déjà exceptionnel, mais les gravir dans ces conditions avec elles c’est extraordinaire” a réagi l’humoriste, pour qui ce moment “restera gravé« . Sans doute pas autant que dans l’esprit de ses jeunes comédiens, passés de l’anonymat aux stars de la Croisette en l’espace d’une merveilleuse journée.

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

NEXT un nouveau film d’action avec Sabrina Ouazani sur Prime Video