Ce thriller a failli détruire la carrière de son réalisateur, bien qu’il soit l’un des plus prometteurs de sa génération – Cinema News – .

Ce thriller a failli détruire la carrière de son réalisateur, bien qu’il soit l’un des plus prometteurs de sa génération – Cinema News – .
Descriptive text here

Six ans après son formidable thriller d’espionnage « La Taupe », le réalisateur suédois Tomas Alfredson a adapté en 2017 un roman policier du très célèbre auteur norvégien Jo Nesbø. Le résultat fut malheureusement une véritable gifle au box-office…

Bien qu’il ait débuté au début des années 90, le réalisateur suédois Tomas Alfredson a vu sa carrière lancée sur orbite en 2008 avec son redoutable film de vampire Morse. Salué dans plus d’une trentaine de festivals internationaux et annoncé comme l’un des 10 meilleurs films de l’année, Morseavec un budget très modeste, est un véritable succès international.

Lauréat du Grand Prix et du Prix de la Critique Internationale au festival Fantastic’Arts de Gérardmer en 2009, il a également été nominé pour deux European Film Awards dont celui du meilleur film, ainsi que le BAFTA Award du meilleur film non anglais.

Après quatre ans de silence et surtout courtisé par Hollywood, il livre en 2011 un remarquable film d’espionnage, La Taupe, adapté de l’ouvrage du maître auteur en la matière, John le Carré. L’occasion pour lui de diriger une sacrée palette d’acteurs, tous impeccables : Gary Oldman en tête, secondé par Mark Strong, John Hurt, Colin Firth et Tom Hardy.

Ce n’est que six ans plus tard que Tomas Alfredson sort un nouveau film, The Snowman. Si Martin Scorsese a été initialement pressenti pour réaliser, ce sera finalement lui qui assurera cette adaptation d’un roman du très célèbre auteur de romans policiers Jo Nesbø.

Le personnage principal de l’histoire est Harry Hole, un inspecteur de police d’Oslo qui apparaît dans onze romans de Nesbø, dont « Le Bonhomme de neige » est le septième. Cet opus particulier a porté le personnage à un tout autre niveau lorsque le livre est devenu un best-seller du New York Times, ainsi que le best-seller en Grande-Bretagne, permettant à son auteur d’acquérir une renommée internationale.

La claque au box-office

Si La taupe avait largement suscité le soutien des critiques et du public, c’est un euphémisme de dire que la réaction négative en faveur de Le bonhomme de neige a été violent pour Alfredson. Malgré un casting solide (Michael Fassbender dans le rôle-titre, JK Simmons, Rebecca Ferguson, Val Kilmer, Charlotte Gainsbourg…), le film a été critiqué par la critique. Et n’a plus séduit les spectateurs. Avec un budget de 35 millions de dollars, le film en a rapporté à peine 43. Il est surprenant qu’un film adaptant un livre de la saga policière de Nesbø ait échoué à ce point.

Alfredson analysera ainsi cet échec assez cuisant, au lendemain de la sortie de son film, estimant que son histoire comportait des trous qu’il n’avait pas su combler, faute d’avoir pu tourner tout ce qu’il avait imaginé.

« Notre temps de tournage en Norvège était bien trop court. Nous n’avions pas toute l’histoire avec nous et lorsque nous avons commencé le montage, nous avons découvert qu’il manquait beaucoup de choses. il a dit à NRKChaîne de télévision norvégienne. “C’est comme si vous faisiez un gros puzzle et qu’il manque quelques pièces, vous ne pouvez donc pas voir l’ensemble du tableau.”


Images universelles

Et aussi de souligner une production précipitée : “C’est arrivé très brusquement. Soudain, nous avons découvert que nous avions enfin l’argent et que nous pouvions commencer le tournage à Londres.”

En fin de compte, son prochain film, The Jönsson Gang, est passé complètement inaperçu et nous est même parvenu directement en VOD. Avec en prime une poignée de courts métrages eux aussi passés inaperçus ou presque, sans faire appel à des acteurs et actrices de stature internationale, la carrière du cinéaste semble avoir pas mal souffert depuis…

Vous êtes néanmoins curieux de voir Le bonhomme de neige ? Il est disponible sur Prime Vidéo.

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV La désillusion est totale pour Jenna Ortega, son nouveau film est éclairé avec style. Vivement la saison 2 de mercredi sur Netflix ! – .
NEXT un film inspiré d’un redoutable tueur en série fait parler de Cannes