cet affreux film d’horreur avec Robert De Niro a droit à une seconde vie

L’un des pires films avec Robert De Niro est aujourd’hui un véritable succès sur Netflix malgré de terribles critiques à sa sortie.

Ce qui est bien avec Netflix (léger sarcasme), c’est que certains films qui auraient certainement eu du mal à sortir en salles peuvent devenir de gros succès sur la plateforme. On a aussi des longs métrages initialement sortis en salles ou en DVD, qui furent des échecs critiques et/ou financiers, mais qui peuvent aujourd’hui remercier Netflix de leur avoir offert une seconde chance (c’est-à-dire une place dans un top 10).

Et en effet, un terrible film d’horreur (dans le mauvais sens du terme) avec Robert de Niro est entré dans le classement N rouge français et, si c’est une bonne nouvelle pour lui, on ne peut pas en dire autant de nous.

C’est bien De Niro, mais ce n’est pas le bon film

Godsend, un film envoyé par le diable lui-même

C’est Aubaine, expérience interditeun film d’horreur réalisé par Nick Hamm et mettant en vedette un casting assez impressionnant dont Greg Kinnear (Pour le pire et pour le meilleur, Petite Miss Soleil), Rebecca Romijn (la saga X Men, Femme fatale), Cameron Bright (Naissance, X-Men: L’Affrontement final Et Crépuscule) et donc Robert De Niro.

Sorti en 2004, Don du ciel raconte l’histoire de Jessie (Romijn) et Paul Duncan (Kinnear), qui décident après la mort de leur fils Adam (Bright) de faire appel au docteur Richard Wells (De Niro) pour cloner leur enfant et ainsi le ramener à la maison. vie. Mais après qu’Adam revienne d’entre les morts, son comportement commencera lentement à changer, et le cauchemar est sur le point de commencer pour la famille Duncan.

“Tu me parles?”

Si Don du ciel n’a pas été un échec commercial complet à sa sortie (plus de 30 millions de dollars de bénéfice au box-office mondial pour 25 millions de dollars de budget), il a néanmoins reçu des critiques extrêmement négatives, ce qui en fait un des pires films avec Robert De Niro (près de La loi et l’ordre, L’instinct de tuer, Stone Ou Sale grand-père). Le long-métrage est aussi un témoin borgne de son époque, traitant assez maladroitement du thème et des dangers du clonage, comme cela était possible un peu plus tôt. A l’aube du 6ème jour ou même A ton image en France et également en 2004.

Grâce à Netflix, Don du ciel a donc pu se faire une seconde vie (l’avez-vous compris ?), passer deux semaines dans le top 10 des plateformes françaises, respectivement sixième et huitième. Alors, à qui disons-nous merci ? Merci Netflix !

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV revivez cette scène incroyable
NEXT Sydney Sweeney (Madame Web) serait rejoint par Edgar Wright (Shaun of the Dead)