Avec 500 000 entrées en trois jours, le film montpelliérain Artus a vraiment « un petit truc en plus »

Avec 500 000 entrées en trois jours, le film montpelliérain Artus a vraiment « un petit truc en plus »
Descriptive text here

Avec un demi-million d’entrées enregistrées en trois jours depuis sa sortie, le premier film montpelliérain est en train de devenir un phénomène de société.

Le meilleur début d’année 2024 au cinéma, en France, rien de moins. C’est la performance réalisée par Un petit quelque chose en plus, le premier film de (et avec) l’humoriste montpelliérain Artus, sorti ce mercredi et qui défie tous les pronostics des spécialistes. Et probablement toutes les attentes de la part de ceux qui ont présidé au destin assez incroyable de ce film.

Il raconte la fuite d’un père et de son fils, qui finissent par se cacher dans une colonie de vacances pour adultes handicapés, se faisant passer pour un résident et son éducateur spécialisé. Un long métrage sans grande star au générique, mais avec onze acteurs non professionnels et handicapés au casting.

280 000 entrées le premier jour

Dès le jour de sa sortie, avec un total de 280 000 entrées, avant-premières comprises ce mercredi, il semblait certain que ce film (et pas forcément facile à monter, selon ses producteurs) était voué à un incroyable succès. Certes, c’était un mercredi 1er mai, jour férié, mais l’énormité du chiffre était déjà étonnante.

En début de week-end, l’effet de stupéfaction reste le même, puisque le film avait vendu 500 000 billets en seulement trois jours vendredi soir. Personne n’a fait mieux cette année (pas même Dune 2), a confirmé samedi matin sur - l’un de ses producteurs, Thierry Wong : “Honnêtement, on ne s’attendait pas à un tel début, même si on a vu que le film était très populaire, justement parce qu’il a un petit plus.»

“Personne n’aurait pu s’attendre à cela”

Jacques Font, figure historique et emblématique de l’exploitation cinématographique à Perpignan, nous l’a confirmé un peu plus tard dans la journée samedi.

« Mais personne n’aurait pu s’attendre à cela, aucun professionnel du cinéma n’aurait pu le prédire. J’ai parlé au téléphone avec le distributeur du film ce matin, il est au septième ciel ! C’est absolument exceptionnel !s’est-il enthousiasmé.

Vers quatre millions d’entrées et au-delà ?

Avant de donner des éléments de comparaison précisant le niveau du triomphe : « Au Méga-Castillet de Perpignan, nous avons eu 1 660 personnes le premier jour. C’est juste derrière Les bâtonsmais bien en avance Intouchables Ou Les choristes ! »

Reste à savoir jusqu’où peut désormais aller cette comédie. Pour Jacques Font, « Quand un film démarre ainsi, rien ne l’arrête. Là, personne n’imagine qu’il fera moins de quatre millions d’entrées. Après…”

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV un « children manager » obligatoire sur chaque tournage avec des mineurs à partir de cet été
NEXT la perte de votre enfant, le drame de votre vie