Le SPF Economie met en garde contre une nouvelle pratique « sournoise » : attention aux « dark patterns »

Le SPF Economie met en garde contre une nouvelle pratique « sournoise » : attention aux « dark patterns »
Le SPF Economie met en garde contre une nouvelle pratique « sournoise » : attention aux « dark patterns »

Dans 70% des cas belges, au moins deux pratiques douteuses ont été utilisées, alerte mardi le SPF Economie.

Les contrôles, qui ont eu lieu entre le 29 janvier et le 2 février, ont porté sur des sites Internet et des applications proposant des abonnements à des produits ou services. « Il s’agit par exemple de livraisons hebdomadaires de repas ou de fleurs, mais aussi d’abonnements à des plateformes de streaming ou de contrats de maintenance. Les entreprises ont été sélectionnées sur la base de rapports et d’échantillonnages », précise le SPF Economie.

Cette arnaque est la plus répandue sur Facebook.

Plus de 600 sites web ont été contrôlés dans le monde, dont 13 en Belgique. « En Belgique, des pratiques ont été particulièrement fréquemment détectées lors de la campagne de contrôle : des pratiques suspectées d’être ‘sournoises’, comme l’impossibilité de désactiver le renouvellement automatique d’un abonnement lors de l’achat, et des pratiques d”interférence d’interface’, comme le pré-ticking des abonnements », explique le SPF.

Des interfaces frauduleuses ou « dark patterns » ont été détectées sur 75,7 % des entreprises contrôlées lors d’une enquête internationale. Elles sont conçues pour inciter les consommateurs à prendre des mesures qui ne sont souvent pas à leur avantage. Au niveau belge, tous les sites web contrôlés présentaient au moins un dark pattern, et près de 70 % d’entre eux utilisaient même deux ou plusieurs pratiques trompeuses.

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV Sommet de l’OTAN | Encore de bonnes nouvelles pour Davie – .
NEXT Le Groupe Alimentaire MTY annonce une baisse de ses bénéfices au deuxième trimestre – .