Stellantis renforce son offre de voitures hybrides – 07/09/2024 à 08:40 – .

Stellantis renforce son offre de voitures hybrides – 07/09/2024 à 08:40 – .
Stellantis renforce son offre de voitures hybrides – 07/09/2024 à 08:40 – .

Stellantis va renforcer son offre de véhicules hybrides en Europe, a indiqué mardi la direction du groupe automobile, alors que les ventes de véhicules électriques stagnent.

(AFP/MARCO BERTORELLO)

Nouvelles Citroën C3, Peugeot 3008, Alfa Romeo Junior : le groupe commercialisera 30 modèles hybrides en 2024 et prévoit d’en lancer six nouveaux d’ici 2026.

« Ils complètent l’offre électrique, pour les gens qui ne veulent pas passer directement au 100% électrique », souligne Christian Müller, responsable des groupes motopropulseurs chez Stellantis pour la région Europe-Moyen-Orient-Afrique.

Les voitures hybrides (essence et diesel avec un moteur électrique, qui ne peut pas être branché sur une borne de recharge) ont été la seule catégorie à progresser en Europe en mai (+16,2% sur un an), tandis que les électriques et les autres types de motorisations ont reculé, selon les chiffres publiés par les constructeurs.

Leur part de marché atteint près de 30%, et c’est surtout le pionnier Toyota qui a profité de ce succès avec sa Yaris hybride fabriquée en France.

Chez Stellantis, les ventes d’hybrides ont augmenté de 41% au cours des cinq premiers mois de 2024 par rapport à la même période en 2023.

Cela ne signifie pas pour autant que le groupe renonce à ses objectifs d’électrification, visant toujours des ventes 100% électriques en Europe d’ici 2030, a souligné Christian Müller.

Les hybrides devraient toutefois remplacer « une grande partie » des voitures essence et diesel dans les ventes, malgré leur prix supérieur de 2.000 euros en moyenne, a souligné l’ingénieur.

Leur petite batterie de 0,9 kWH permet de rouler jusqu’à un kilomètre sans démarrer le moteur thermique, pour une consommation moyenne et des émissions jusqu’à 20 % inférieures à celles d’un moteur classique, selon Stellantis.

Si l’avantage est donc limité en termes de consommation et d’écologie, ils s’utilisent comme un véhicule thermique, sans limite sur leur autonomie.

Les modèles compacts ainsi que les voitures plus grandes telles que le Jeep Compass et le Citroën C5 Aircross seront équipés de ces moteurs.

Le groupe peut produire jusqu’à 1,2 million de moteurs hybrides « eDCT » par an dans ses usines de Metz (Est de la France) et Turin (Italie), pour 1,9 million de voitures vendues au total en 2023. Et 70% des usines sont équipées pour produire des véhicules quelle que soit leur énergie, le patron du groupe Carlos Tavares prônant une forte flexibilité pour s’adapter à la demande.

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV Migros a pris une décision radicale avec son chocolat – .
NEXT Moody’s acquiert GCR, renforçant ainsi sa présence dans la notation de crédit en Afrique – .