Le monde des affaires français s’inquiète des changements politiques Par Investing.com – .

Le monde des affaires français s’inquiète des changements politiques Par Investing.com – .
Le monde des affaires français s’inquiète des changements politiques Par Investing.com – .

Les milieux d’affaires français s’inquiètent de l’orientation politique du pays, dans un contexte d’anticipation d’une issue difficile aux législatives. Les chefs d’entreprise, réunis vendredi et samedi à Aix-en-Provence pour un événement souvent comparé au Forum économique mondial de Davos, s’inquiètent de l’instabilité politique, d’éventuelles manifestations de rue et d’une augmentation du nombre de faillites d’entreprises.

Les chefs d’entreprise sont les principaux bénéficiaires des initiatives pro-entreprises du président Emmanuel Macron depuis son élection en 2017. Cependant, alors que le parti de Macron devrait subir une défaite importante aux élections législatives, la poursuite des politiques pro-entreprises semble incertaine. Les partis d’extrême droite comme d’extrême gauche cherchent à inverser plusieurs des mesures du président Macron, comme le relèvement de l’âge de la retraite et la suppression de l’impôt sur la fortune sur les actifs financiers.

Ross McInnes, président du groupe aéronautique Safran (EPA:SAF), s’est dit préoccupé par le contexte post-électoral : « Nous sommes très inquiets de ce qui va se passer. Quelle que soit la configuration politique qui sortira du vote de dimanche, nous sommes probablement à la fin d’un cycle de réformes qui a commencé il y a dix ans. »

Le changement politique attendu a déjà eu un impact sur les coûts d’emprunt de la France, les investisseurs obligataires recherchant les primes de risque les plus élevées sur la dette allemande depuis 12 ans après l’appel soudain de M. Macron à des élections le mois dernier.

Les chefs d’entreprise s’inquiètent également de l’inexpérience de nouveaux acteurs politiques potentiels, comme Jordan Bardella, 28 ans, chef de file du Rassemblement national (RN), qui pourrait devenir le plus jeune Premier ministre de France si son parti obtient la majorité. L’alliance de gauche du Front populaire propose un programme de taxation et de dépenses qui comprend le rétablissement de l’impôt sur la fortune et l’augmentation du salaire minimum de 14 %, ainsi que l’abrogation de la réforme des retraites de M. Macron.

L’incertitude politique fait réfléchir les investisseurs, comme le souligne Mathias Burghardt, PDG d’Ardian France, société de capital-investissement : « Nous avons continué à prendre des décisions d’investissement ces dernières semaines, y compris en France. Mais il est clair que si nous avions dû prendre une décision d’investissement vraiment importante, nous aurions probablement attendu d’avoir une meilleure visibilité. »

Le responsable de la recherche économique de la division d’assurance-crédit d’Allianz (ETR:ALVG) a averti que les troubles politiques pourraient conduire à une augmentation des défauts de paiement des entreprises en France, en particulier alors que les entreprises se préparent à refinancer des prêts à faible coût de l’ère COVID à des taux plus élevés.

L’éventualité d’un gouvernement minoritaire, qui serait vulnérable aux votes de défiance, pourrait entraver la capacité à promulguer de nouvelles lois. Cette volatilité politique, combinée aux politiques anti-immigration du RN, suscite également des inquiétudes quant à l’avenir de la main-d’œuvre en France. McInnes a souligné l’importance historique de l’immigration pour le pays : « La démographie nous montre que nous devons attirer les talents. Ce pays est soutenu par l’immigration depuis 300 ans. »

Alors que la France est aux prises avec les résultats des élections et leurs implications, le monde des affaires se prépare à l’impact sur la stabilité économique et politique du pays.

Reuters a contribué à cet article.

Cet article a été généré et traduit avec l’aide de l’IA et relu par un éditeur. Pour plus d’informations, consultez nos CGU.

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV Attention aux faux investissements promus sur les réseaux sociaux, avertissent les autorités – .
NEXT Les douanes renforcent leur efficacité avec un entrepôt de données – .