Ce secteur dans lequel les investisseurs français aiment investir en bourse – .

Ce secteur dans lequel les investisseurs français aiment investir en bourse – .
Ce secteur dans lequel les investisseurs français aiment investir en bourse – .

(BFM Bourse) – Le courtier Etoro a mené une enquête sur plusieurs pays européens dont la France. Et les petits investisseurs français ont tendance à privilégier un secteur bien particulier, qui n’est pas la tech.

Quelles sont les priorités des petits investisseurs dans leurs portefeuilles ? Pour le savoir, le courtier Etoro a mené une enquête

dans plusieurs pays européens dont la France.

Tout d’abord, les conclusions de cette enquête montrent que les Français (74% des répondants) détiennent des liquidités, comme des comptes d’épargne. Viennent ensuite les actions françaises (46%), les obligations domestiques (26%) puis les actions étrangères (24%).

Le point intéressant est d’observer quels sont les secteurs que les Français détiennent le plus dans leurs portefeuilles d’investissement.

En tête et de loin, les titres des sociétés de services financiers, avec un taux de présence de 67% (chiffre qui inclut à la fois les actions françaises et étrangères du secteur, ainsi que d’autres titres comme les obligations) parmi les répondants.

Le secteur financier avant tout

Les banques – françaises en particulier – ont l’avantage d’avoir une faible valorisation en Bourse, ce qui a conduit Jefferies à recommander l’achat des trois établissements français cotés (BNP, Société Générale, Crédit Agricole SA). L’assureur Axa est, de son côté, le troisième groupe du CAC 40 le plus recommandé à l’achat par les analystes.

Les valeurs immobilières suivent (38%), suivies par l’énergie (29%), la santé (27%) et la technologie (25%).

« L’investisseur particulier français moyen est (…) bien positionné pour ce qui devrait être une période de boom pour les sociétés de services financiers, ce secteur étant de loin le plus présent dans les portefeuilles des investisseurs à travers le monde », a déclaré Antoine Fraysse-Soulier, responsable de l’analyse de marché chez Etoro, dans un communiqué.

« Les données montrent également que, malgré l’internationalisation rapide des marchés financiers ces dernières années, les investisseurs continuent de privilégier les actions cotées au niveau national », ajoute-t-il.

D’un point de vue plus prospectif, lorsqu’on demande aux investisseurs individuels français sur quelles valeurs ils comptent renforcer leurs positions, le classement reste quasiment inchangé, la finance et l’immobilier étant toujours clairement en tête.

En termes de classes d’actifs cette fois, « le cash reste considéré comme la plus grande opportunité, avec 22 % des investisseurs français déclarant qu’ils lui donneraient la priorité », explique Etoro. « Viennent ensuite les actions cotées en bourse (12 %), les crypto-monnaies (10 %), les matières premières (7 %), les actions étrangères (6 %), les obligations nationales (6 %), les investissements alternatifs (6 %), les obligations étrangères (3 %) et les devises/FX (3 %) », ajoute le courtier.

Méthodologie : Etoro a mené cette enquête dans douze pays auprès de 10 000 investisseurs particuliers au total. Dans plusieurs pays, dont la France, le nombre de répondants s’élève à 1 000. Le courtier explique avoir mené cette enquête du 15 mai au 5 juin 2024 par la société d’études Opinium. « Les investisseurs particuliers étaient définis comme autogérés ou conseillés et devaient détenir au moins un produit d’investissement comprenant des actions, des obligations, des fonds, des ISA d’investissement ou équivalents. Ils ne devaient pas nécessairement être des utilisateurs d’Etoro », explique le courtier.JM – ©2024 BFM Bourse

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV vers une augmentation des tarifs des diagnostics de performance énergétique ? – .
NEXT Le Renault Rafale devient le véhicule officiel du Président de la République – .