la plateforme crypto OmegaPro fait aussi des victimes au Québec – .

la plateforme crypto OmegaPro fait aussi des victimes au Québec – .
la plateforme crypto OmegaPro fait aussi des victimes au Québec – .

Récemment objet d’une enquête formelle des autorités françaises, la plateforme d’investissement en crypto-actifs OmegaPro aurait également fait de nombreuses victimes au Québec, a-t-on appris. Le journal.

Lire aussi : La Cour prend des mesures urgentes contre trois influenceurs financiers du Québec

« J’ai investi des milliers de dollars dans cette entreprise, confie avec regret l’un d’eux. On m’avait garanti un rendement de 300 % sur une période maximale de 16 mois. Et, comme je le craignais, les ennuis ont commencé après 14 mois, juste avant que je récupère mon argent. Bien sûr, je n’ai jamais revu mon argent. »


Extrait de la page Facebook d’OmegaPro

Laurent-Paul (nom d’emprunt) se décrit comme un « homme ordinaire » qui a agi par curiosité après avoir été approché par une connaissance sur les réseaux sociaux. « Au mieux, ça marcherait, au pire, je perdrais tout », me disais-je. « Malheureusement, j’ai tout perdu. »

Le parquet de Paris enquête

La justice française a confirmé le mois dernier avoir ouvert une enquête contre les dirigeants d’OmegaPro, la plateforme d’investissement qui a soudainement disparu l’année dernière, ainsi que les fonds de milliers d’investisseurs.

« L’Office central pour la répression de la grande criminalité financière a été chargé […] « d’effectuer des vérifications, afin d’établir si la juridiction française peut être retenue ou s’il conviendra de faire un rapport officiel aux autorités anglaises », a précisé le procureur de la République.


Extrait du compte X (anciennement Twitter) d’OmegaPro

Cette annonce intervient après le dépôt en février d’une plainte officielle contre OmegaPro au nom de 2 000 victimes françaises pour escroquerie, abus de confiance et pratiques commerciales trompeuses en bande organisée.

« Risque élevé » selon l’AMF

Il est actuellement impossible de connaître le nombre de personnes qui auraient pu être victimes au Québec de la même plateforme d’investissement. Ni, d’ailleurs, les montants qui ont disparu.

Mais selon une autre victime, qui a également souhaité garder l’anonymat, des dizaines d’autres investisseurs amateurs du Québec, réunis dans les mêmes groupes de discussion sur Internet, se sont retrouvés en plan, du jour au lendemain.


Extrait du compte X (anciennement Twitter) d’OmegaPro

À Montréal, l’Autorité des marchés financiers (AMF) a émis une mise en garde publique contre OmegaPro Ltd en novembre 2021. Elle précisait que l’entreprise, qu’elle considérait à l’époque comme une « plateforme à haut risque », n’est ni inscrite auprès de l’Autorité ni autorisée à « solliciter des investisseurs québécois ».

Depuis, et malgré les déboires avérés d’OmegaPro, le représentant de l’AMF, Sylvain Théberge, affirme n’avoir reçu à ce jour aucune plainte d’investisseurs lésés. De plus, comme c’est toujours le cas, l’Autorité n’a pas été en mesure de confirmer ou d’infirmer qu’elle a lancé une enquête similaire à celle de la France à son égard.

Enregistré dans les Caraïbes

Sous le couvert d’une société de courtage, OmegaPro est en fait une société de marketing enregistrée depuis 2018 sur le territoire des îles britanniques de Saint-Vincent-et-les-Grenadines, dans les Caraïbes.

Depuis des années, la plateforme promet d’énormes rendements en échange d’investissements en cryptomonnaie et de participation à un système de recrutement.

« Un système classique, soigneusement orchestré, inspiré des fraudes de type Ponzi ou aux cryptoactifs », explique Annie Lecompte, professeure et spécialiste en fraude financière à l’École des sciences de la gestion (ESG) de l’UQAM.


Annie Lecompte, professor of financial fraud at UQAM. Courtesy: ESG, UQAM

Courtesy: ESG, UQAM

« Malgré des promesses de rendements irréalistes, leur machine à fraude est parfois si bien huilée qu’il peut être difficile de ne pas se laisser tenter. »

OmegaPro a commencé à faire faillite fin 2022, entraînant le gel des fonds investis. Ses gestionnaires ont d’abord évoqué des problèmes techniques avant de dire avoir été victimes d’une cyberattaque. Plus tard, le gel a été provoqué par les enquêteurs du FBI américain.

La main dans les rouages

« De mon côté, explique Laurent-Paul, c’est quand on a commencé à nous demander d’investir à nouveau, cette fois pour payer des avocats étrangers capables de récupérer une partie de nos fonds perdus, que j’ai commencé à m’en désintéresser complètement. »

« Comme je n’avais investi que 5 000 $, je pouvais me le permettre. Mais imaginez quelqu’un qui aurait mis 20 000 $, peut-être en hypothéquant sa maison… Il est sûr de payer les 1 000 $ qu’on lui demande dans l’espoir de ne pas tout perdre. C’est sans fin. »


Photo tirée du site Web MavieLab, également connu sous le nom de MaVie Global.

A l’image du scénario du film vu mille fois, le site OmegaPro a finalement disparu en juillet 2023, sans que les utilisateurs n’aient encore pu récupérer leur mise.

En attendant d’y voir plus clair, ceux-ci continuent d’être exposés à l’influence des mêmes individus, se vantant de rendements inégalés sur d’autres réseaux (MaVie Global, Ultron, Go Global, etc.), connus pour appliquer des stratégies en tous points similaires à celles d’OmegaPro. Attention au danger

Méfiez-vous des stratagèmes suivants :

1-Fraude liée aux premières émissions de tokens ou de cryptoactifs (souvent appelés ICO, pour offre initiale de pièces de monnaie)

2-Les offres alléchantes de formations, de conseils et les promesses de rendements énormes. Ici, ils tentent de gagner votre confiance dans l’espoir de vous soutirer le plus d’argent possible par la suite.

3-L’incitation à transférer des actifs cryptographiques d’une plateforme à une autre. Il s’agit souvent d’une fausse plateforme, affichant de faux résultats ; en réalité, vos fonds ont été volés.

4- L’aide et les conseils d’un nouvel ami sur une application de rencontre ou un réseau social. Tôt ou tard, la personne disparaîtra avec votre argent.

5-Une proposition de récupération des sommes que vous avez perdues, payable d’avance ! Bien souvent, dans de tels cas, le seul geste proposé sera l’acceptation de votre virement.

Des doutes, des inquiétudes, des plaintes ?

Si vous avez des questions, des doutes ou des préoccupations concernant un conseil ou une offre d’investissement qui vous est faite, n’hésitez pas à composer le numéro suivant : 1-877-525-0337. L’AMF est là pour vous accompagner.

Source : Autorité des marchés financiers (AMF)

Avez-vous des informations à partager avec nous sur cette histoire ?

Écrivez-nous à ou appelez-nous directement au 1-800-63SCOOP.

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV Le brouillage du GPS déroute les conducteurs et les pilotes au Liban, qui accusent Israël – .
NEXT Dans les coulisses / Comment Harrys joue la « nutriflation »… – .