une filiale de Schlumberger impliquée dans le projet pétrolier de Kaminho – .

une filiale de Schlumberger impliquée dans le projet pétrolier de Kaminho – .
une filiale de Schlumberger impliquée dans le projet pétrolier de Kaminho – .

(Agence Ecofin) – Le projet pétrolier de Kaminho est l’une des initiatives énergétiques qui, une fois opérationnelle, permettra à l’Angola de relever quelque peu le plateau de sa production d’or noir qui est en baisse depuis plusieurs années.

SLB OneSubsea, filiale de la multinationale de services pétroliers et gaziers SLB, ex-Schlumberger, a annoncé mercredi 3 juillet avoir remporté un contrat auprès du groupe français TotalEnergies, dans le cadre du projet en eaux profondes Kaminho qu’elle met en œuvre dans le bassin de Kwanza en Angola, notamment dans le bloc 20/11.

Le contrat prévoit essentiellement que SLB OneSubsea fournisse aux parties prenantes du projet un système complet de production sous-marine couvrant 13 puits. Ceci, en plus des équipements et services qui y sont associés. Tout cela devrait permettre l’exploitation efficace et durable des champs pétroliers de Cameia et Golfinho découverts sur le site.

Avec l’exécution de ce contrat, SLB OneSubsea contribuera aux quelque 10 000 heures d’exploitation requises par Kaminho, en intervenant dans plusieurs de ses aspects allant de l’assemblage des équipements, à la fabrication des modules, en passant par leur installation en mer et leur mise en service.

« Notre modèle de contrat collaboratif nous permet de tirer parti à la fois de la standardisation et des plateformes de production sous-marines hautement configurables, créant ainsi une plus grande efficacité et une valeur à long terme pour ce projet et les projets en Angola et dans le monde entier », a déclaré Mads Hjelmeland, directeur général de SLB OneSubsea.

Il convient de noter que selon les prévisions des parties prenantes TotalEnergies, opérateur avec une participation de 40%, Petronas (40%) et Sonangol (20%), le projet offshore Kaminho devrait entrer en production en 2028, avec une production journalière attendue de 70 000 barils de pétrole.

Abdel-Latif Boureima

Lire aussi :

21/05/2024 – Angola : TotalEnergies officialise le lancement du projet pétrolier offshore de Kaminho

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV Lufthansa suspend ses vols de nuit à destination et en provenance de Beyrouth en raison de la situation au Moyen-Orient – ​​.
NEXT L’économie marocaine a fait preuve de résilience mais le secteur privé est confronté à des défis – .